Maroc

Relance touristique : Nadia Fettah très attendue dans les régions

En visite dans les 12 régions du pays pour promouvoir la relance touristique, la ministre du Tourisme, Nadia Fettah Alaoui, est très attendue par les responsables des CRT et les professionnels du secteur, notamment dans les provinces du Nord.

Nadia Fettah Alaoui, ministre du Tourisme, du transport aérien, de l’artisanat et de l’économie sociale, a entamé, jeudi 3 décembre, un périple dans les principales destinations touristiques du pays. Une visite de travail dans le but de rencontrer les responsables des Conseils régionaux du tourisme et les professionnels du tourisme. Avec comme première étape Dakhla-Oued Eddahab, «destination stratégique pour le tourisme balnéaire», la tournée se poursuivra dans toutes les régions du pays. Il sera notamment question, lors de ces rencontres, du plan stratégique de relance, des dispositifs marketing et commerciaux à mettre en place sur les marchés prioritaires pour assurer une relance optimale et durable pour les douze régions, chacune selon les spécificités et les potentialités qu’elle offre. Autrement dit, la tutelle veut mettre en place la feuille de route du plan de relance en matière de promotion touristique non seulement pour les marchés internationaux, mais également pour le tourisme national. Pour atteindre cet objectif, Nadia Fettah s’est attaché les services de l’Office national marocain du tourisme (ONMT) ainsi que ceux de la Confédération nationale du tourisme. Une implication qui ne laisse pas indifférents les principaux concernés. «Il est important pour nous, aujourd’hui, de rencontrer les professionnels marocains, touchés de plein fouet par cette crise et qui ont besoin, plus que jamais, de campagnes de promotions adaptées pour amorcer la reprise tant au niveau national qu’international, dès que la circulation entre les régions et l’ouverture des frontières seront autorisées», réagit Adil El Fakir, directeur général de l’ONMT. Il faut dire que la ministre est très attendue sur le terrain d’autant plus que cette visite, qui coïncide avec la basse saison, intervient dans un contexte particulièrement difficile marqué par une crise économique sévère liée à la pandémie du nouveau coronavirus.


Un long chapelet de doléances à l’endroit de la ministre
Plus encore, la précédente campagne de relance touristique lancée en grande pompe, visant essentiellement les touristes locaux, n’aurait pas porté ses fruits. C’est du moins le constat d’Abdelmalek Himdi, membre du bureau du Conseil provincial d’Al Hoceima. Selon l’ancien directeur général d’Al Hoceima Bay, la baisse du pouvoir d’achat des Marocains au plus fort de la crise a fait que de nombreux touristes nationaux n’ont pas pu s’offrir de vacances cette année. «Certaines entreprises ont même accordé à leurs employés des congés de l’année 2021 pour ne pas les payer. Où ces gens-là vont-ils trouver de quoi s’offrir des séjours à l’hôtel ?», s’interroge-t-il avant de dévoiler un long chapelet de doléances à l’endroit de la tutelle. Promotion, réouverture des frontières maritimes et aériennes avec l’Europe… «Nous aimerions que la ministre nous aide à ouvrir au moins deux lignes aériennes, l’une reliant Al Hoceima à la France ou la Belgique, et une autre entre Al Hoceima et Malaga», liste le responsable de l’association provinciale de l’industrie hôtelière, rappelant les liens particuliers entre les habitants de la province rifaine et les visiteurs européens, espagnols en particulier. «Nombreux sont ceux qui fêtent leurs anniversaires dans cette localité, mais malheureusement, ils ne sont pas venus cette année à cause de la Covid-19 et de la fermeture des frontières», regrette Himdi qui déplore un taux d’occupation de moins de 10%, voire 6% des établissements touristiques de la province, «lesquels ont pourtant gardé leurs employés, malgré la crise.» En parallèle, ils ont réduit de moitié leurs tarifs. Des efforts de guerre qui méritent des récompenses, si l’on en croit le professionnel du tourisme qui table sur une enveloppe de 2 millions de dirhams pour une relance touristique effective dans la province du Nord en 2021.

Khadim Mbaye / Les Inspirations Éco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page