Maroc

Provinces du sud : Les projets de développement avancent bien

Le bilan d’étape des projets lancés depuis 2016 indique que sur les 77 MMDH consacrés aux programmes, ce sont 139 projets qui ont été lancés pour une enveloppe de 39,1 MMD. Si le taux d’exécution des projets sociaux a atteint 52% , des seuils records ont été constatés pour les projets économiques, d’aménagement du territoire et d’infrastructures.


Le modèle de développement conçu pour les régions du sud commence à prendre forme, près d’une année après le démarrage des projets lancés pour une dotation globale qui s’élève à 77 MMDH. L’évaluation réalisée par le département de l’Intérieur et celui de l’Eau ainsi que des diverses instances et organismes chargés du suivi des projets, reste largement optimiste sur les délais de réalisation des programmes lancés depuis 2016 au sein des 3 régions ciblées par le modèle. Ainsi et sur les 77 MMDH consacrés aux programmes, ce sont 139 projets qui ont été lancés et dont les travaux avancent comme prévu, pour une enveloppe de 39,1 MMD.

Selon les données publiées par le département de l’Intérieur, la région de Laâyoune-Sakia El Hamra, qui a bénéficié d’un montant de 41,6 MMDH, a enregistré l’un des meilleurs taux de réalisation avec le démarrage de 50 projets avec une dotation de 23 MMDH , y compris la voix express reliant laâyoune à Tarfaya et qui devra être achevée dans sa première partie à partir d’avril prochain.

La même source ajoute que d’autres projets liés à l’énergie scolaire et d’artisanat avancent selon le schéma tracé en 2016. Si le taux d’exécution des projets sociaux a atteint 52%, des seuils record ont été constatés pour les projets économiques, d’aménagement du territoire et d’infrastructures et qui ont oscillé entre 82 et 99%. Le renforcement d’un climat d’investissement durable et à fort retentissement social au niveau de la région, tout comme la gestion du patrimoine culturel et naturel des zones oasiennes et arides figurent également parmi les programmes qui ont enregistré un bon démarrage. Un appel qui a été lancé par le ministre de l’Intérieur à ce que les projets, qui connaissent encore des difficultés, doivent être mis sur les rails, précise le communiqué du ministère de l’Intérieur qui retrace le bilan d’étape fort prometteur des programmes arrêtés pour les régions du sud. Il s’agit actuellement de capitaliser sur ces expériences en vue d’assurer une meilleure adaptation de ces programmes aux nouvelles orientations politiques et aux exigences du terrain.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page