Maroc

Présentiel/distanciel. Une rentrée scolaire, deux modèles pédagogiques

Deux modèles pédagogiques sont prévus pour l’année scolaire 2021-2022, du fait, tant de la situation épidémiologique qui prévaut actuellement, que des écarts existants sur ce plan entre les différentes régions. 

L’annonce a été faite par la tutelle, il y a quelques jours déjà. La rentrée scolaire 2021-2022 est prévue pour le vendredi 10 septembre. Quant aux cadres et fonctionnaires de l’administration scolaire, ils seront en avance de deux jours par rapport aux apprenants.


Il en va de même pour les organismes de contrôle, l’Autorité d’orientation et de planification pédagogique, celle en charge des aspects administratifs et pour les cadres gestionnaires. S’agissant des membres du personnel, tous grades confondus, ils devront rejoindre leurs postes respectifs le jeudi 2 septembre 2021.

Ce n’est pas tout ! Cette rentrée académique se déroulera selon deux modèles pédagogiques différents, en raison des impératifs sanitaires.

C’est ce qu’a décidé le ministère de l’Éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique. Ainsi, compte tenu de l’évolution actuelle de la situation épidémiologique dans notre pays, des écarts constatés en la matière entre les différentes régions, et suite à l’étude de divers scénarios possibles, la rentrée scolaire 2021-2022 s’effectuera en mode présentiel ou à distance, voire sous format hybride.

Ces différents modèles, explique la tutelle, prennent en compte les progrès réalisés en matière d’immunité de groupe dans notre pays en général, et dans le milieu scolaire en particulier, notamment à travers l’opération de vaccination prévue pour les adolescents. En effet, il a été décidé d’une vaste campagne de vaccination qui inclura les élèves âgés de 12 à 17 ans, relevant de l’enseignement public, privé ainsi que des missions étrangères, afin d’assurer des conditions sanitaires optimales pour la rentrée scolaire 2021-2022. Ce processus démarrera dès le mardi 31août 2021.

Par ailleurs, il sera tenu compte de la situation de chaque famille, dans cette circonstance exceptionnelle, assure le gouvernement.

Dans le détail, le modèle présentiel sera en vigueur dans les établissements d’enseignement qui remplissent les conditions matérielles pour assurer la distanciation physique, comme c’est le cas dans les établissements d’enseignement en milieu rural.

La condition requise, à cet effet, est que nombre d’élèves ne dépasse pas 20 par classe. Les cours se dérouleront selon ces mêmes modalités dans les établissements d’enseignement où l’ensemble des apprenants a été vacciné.

En revanche, le modèle dit d’enseignement hybride, alternant entre présentiel et «auto-apprentissage», sera appliqué dans le reste des établissements.

Il est prévu, également, un «enseignement à distance», en cas de demandes exprimées, dans ce sens, par certaines familles ou en cas de découverte de clusters dans un établissement donné.

Privilégiant la souplesse, le ministère souligne que ces modèles seront appliqués en fonction de la situation propre à chaque établissement, tout en conférant aux autorités territoriales, éducatives et sanitaires locales, la latitude d’adopter le système qu’elles jugent le plus approprié.

Mieux encore, le protocole sanitaire, qui entrera en vigueur dans les écoles du pays, sera actualisé, chaque fois que nécessaire, à la lumière des recommandations des autorités sanitaires.

A cette occasion, le ministère appelle tous les élèves, ainsi que leurs familles, à adhérer et respecter strictement les mesures préventives recommandées par lesdites autorités, et à s’impliquer fortement dans le processus national de vaccination, afin d’accélérer les perspectives de retour à la vie normale.

Khadim Mbaye / Les Inspirations ÉCO

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page