Maroc

Pour Akhannouch, la situation est préoccupante en Méditerranée

 

Le ministre de l’Agriculture et de la pêche maritime, Aziz Akhannouch, a appelé, jeudi à Malte, à la nécessité de réfléchir mais d’agir ensemble en vue d’assurer la durabilité de la pêche en Méditerranée.


Selon Akhannouch, la mer Méditerranéenne connaît une situation préoccupante notamment une baisse de ses stocks halieutiques avec des répercussions sur la situation de milliers de pêcheurs et de leurs familles.

«La Méditerranée, qui a pour spécificité d’être une mer partagée entre plusieurs États, connaît une situation préoccupante, notamment une baisse de ses stocks halieutiques avec des répercussions sur la situation de milliers de pêcheurs et de leurs familles», a souligné Akhannouch devant la conférence ministérielle sur la durabilité de la pêche en Méditerranée.

Le Maroc a déjà «placé le développement durable et la préservation de ses ressources naturelles au cœur de ses priorités».

Organisée les 29 et 30 mars à Malte par la Commission européenne, cette conférence vient consolider les acquis réalisés depuis la conférence de Venise en 2003 qui avait donné un bon élan aux pratiques de pêche responsables en Méditerranée.
Pour rappel, plus de 85% des stocks halieutiques en Méditerranée subissent une exploitation dépassant les limites biologiques. Une situation alarmante qui met en péril toute l’organisation sociale et économique établie autour des activités côtières dans le bassin méditerranéen où le personnel travaillant à bord des navires dépasse à lui seul les 300.000 personnes.

La conférence ministérielle connaît la participation de 15 ministres et délégations officielles.

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page