Maroc

Parlement : Un plan d’action pour intégrer la société civile

La 2e Chambre s’apprête à réviser son règlement intérieur en vue de permettre aux acteurs de la société civile de s’intégrer dans le circuit législatif.

La Chambre des conseillers a élaboré un plan d’action qui s’étend jusqu’en 2018 en vue d’activer les nouvelles mesures relatives à la démocratie participative. Lors d’une journée d’étude au sein de la 2e Chambre tenue jeudi dernier, la nouvelle feuille de route 2016-2018 s’articule autour de 5 axes, notamment «l’adéquation du règlement intérieur de la Chambre avec les besoins de la démocratie participative, la mise en place de mécanismes permettant la présentation de pétitions et de motions à la Chambre, outre la qualification et l’adaptation des structures et ressources administratives».

La révision du règlement intérieur a été prévue par le plan stratégique adopté au lendemain du renouvellement de l’instance présidée par Hakim Benchemass, avec comme objectif la mise en œuvre de la loi organique sur les pétitions et les motions.

Le plan d’action prévoit aussi le renforcement de l’action d’archivage «à travers la collecte et la documentation des plus importantes références et bonnes pratiques nationales et internationales relatives aux rôles de la Chambre et à sa relation avec la société civile», selon le plan d’action qui a été présenté aux représentants de la société civile présents lors de cette journée d’étude. Plusieurs recommandations ont été émises dans l’objectif d’assurer une participation effective de la société civile durant toutes les étapes du travail parlementaire qui entre dans ce volet de la démocratie participative. 

Investissement : voici où placer son argent en 2023 au Maroc



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page