Maroc

Ouadi Madih : “La crise est une chose et la réglementation de la sécurité des produits et services en est une autre !”

Ouadi Madih
Président de la Fédération nationale des associations du consommateur (FNAC)

 

Pouvez-vous revenir sur les grandes lignes de la rencontre organisée par la direction générale du commerce ?
La rencontre avait pour objet d’identifier les produits et services qui peuvent être introduits comme produits à norme de sécurité obligatoire. Le ministère voulait aussi identifier les services à mettre en place pour renforcer la surveillance. L’enjeu étant de sécuriser les produits qui accèdent au marché marocain, de manière à protéger le consommateur qui les achète ou utilise.

 


Est-ce que le contexte actuel de crise ne se prête pas à un renforcement de la réglementation ?
Il ne faut pas confondre les deux. La crise est une chose, et la réglementation de la sécurité des produits et des services en est une autre. La preuve en est que cette loi n°24-09 a été mise en place depuis 2011. Donc, bien avant la crise et le Covid. Le législateur a mis en place ces mesures pour protéger les consommateurs et les acheteurs en général. Dans son premier article, la loi vise à établir des exigences de sécurité pour tous les produits et services mis à disposition sur le marché. L’enjeu est de responsabiliser le fabricant installé au Maroc, sinon l’importateur.

 

Modeste Kouamé / Les Inspirations ÉCO


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page