Maroc

Oriental : la région prépare sa relance industrielle

La région de l’Oriental vient de lancer plusieurs projets structurants pour préparer sa relance industrielle. 712MDH seront mobilisés pour mettre à la disposition des investisseurs un potentiel de plus de 307 hectares de zones industrielles. Dans le cadre du renforcement de la stratégie de souveraineté industrielle du Royaume la région a signé plusieurs conventions mobilisant une enveloppe de 518MDH et visant la création de 3.500 emplois directs et 5.000 indirects.

Le ministre de l’Industrie et du Commerce, Ryad Mezzour, a signé, le 23 juillet à Oujda, une série de conventions de partenariat destinées au renforcement des infrastructures industrielles et à la création d’opportunités d’emplois dans les différentes provinces de la région de l’Oriental. Dans le cadre du renforcement de la stratégie de souveraineté industrielle du Royaume «Task Force Souveraineté», le ministre a signé des conventions touchant les secteurs de l’agroalimentaire, le textile, la plasturgie et l’automobile.

On trouve parmi ces conventions la signature avec le groupe américain Aptiv, leader mondial de développement et de production de solutions automobiles. Cette dernière permettra la réalisation du premier projet de câblage automobile d’envergure dans la région de l’Oriental, avec un investissement de 368 millions de dirhams et la création de 3 000 emplois directs.

Le groupe APTIV, présent au Maroc depuis 1999 à travers cinq unités, dont trois à Tanger, une à Kenitra et une à Meknès, avec un effectif total de 15.000 personnes, a choisi la zone d’accélération industrielle d’Oujda comme destination d’implantation de leur sixième projet. Mezzour a également signé six autres conventions d’investissement qui concernent des projets de PME industrielles dans la région de l’Oriental, avec un investissement de 150 MDH et la création de 525 nouveaux emplois directs.

Il s’agit notamment de trois conventions dans l’agro-alimentaire avec la société des pâtes et couscous Ennasr SARL pour la production de pates et couscous, la société Yara Caroube International pour la production de caroube valorisé, et la société MMSS, usine de décorticage de crevettes. En plus de deux autres conventions relatives au secteur du textile avec les sociétés El Ghoul Import et Export et Nazafil pour la fabrication de couvertures.

La dernière convention portant sur le recyclage du plastique a été signée avec la société Vaincii Renewable Resources. En marge de la cérémonie de signature, le ministre a précisé que les différents secteurs industriels connaissent aujourd’hui une réelle dynamique d’investissement, et ce malgré la conjoncture difficile.

«La région de l’Oriental deviendra bientôt l’une des importantes locomotives de développement du Maroc grâce à ses nouvelles infrastructures, notamment le méga projet Nador West Med», affirme le ministre. Et d’ajouter, « La rencontre d’aujourd’hui permet de mettre en avant les compétences de la région de l’Oriental qui est en passe de devenir une des locomotives du développement économique du Maroc».

Meet the Lead
Lors de sa visite dans la région, Ryad Mezzour a participé à 5ème édition du Meet the Lead, organisé du 21 au 23 juillet sous le haut patronage de SM le Roi Mohammed VI par la Fondation Startup Grow sous le thème, «Be Part of the Future». Intervenant à cette occasion, Mezzour a souligné l’intérêt croissant des investisseurs pour le développement de cette région, notamment avec la signature de plusieurs conventions visant la création de 3.500 emplois directs et 5.000 indirects.

«Des projets prometteurs pouvantgénérer plus de 10.000 emplois directs et 15.000 emplois indirects seront créés durant les prochains mois, en plus des grands chantiers pensés par le ministère du Commerce et de l’Industrie pour accompagner l’ouverture du grand port de Nador», dévoile le ministre.

Appelant les différents acteurs et responsables de la région à agir pour instaurer le climat approprié à l’investissement et soutenir les porteurs de projets, Ryad Mezzour a noté que les structures du ministère, aux niveaux central et régional, poursuivront leur coordination avec le Centre régional d’investissement (CRI) et d’autres partenaires, afin de soutenir l’initiative entrepreneuriale et financer davantage de projets industriels dans la région.

712MDH pour le renforcement des infrastructures industrielles
En marge de sa vite dans la région de l’oriental, Ryad Mezzour a présidé la cérémonie de signature d’une convention de partenariat entre le Conseil régional de l’Oriental, la Wilaya de l’Oriental et le CRI pour la réalisation des projets visant le renforcement des infrastructures d’accueil industrielles dans la région, ainsi que la mise à niveau des zones existantes.

Ces projets qui visent à contribuer au développement régional et à la création de nouvelles offres d’emplois dans la région, mobiliseront une enveloppe d’environ 712MDH ce qui permettra de mettre à la disposition des investisseurs un potentiel de plus de 307 hectares de zones industrielles.

Le ministre a également signé une convention de partenariat et de coopération relative à la réalisation de la première tranche du projet de création et la réhabilitation de 47 marchés hebdomadaires dans toutes les provinces de la région pour un montant d’investissement global de ¬570MDH, dont 580 pour la première tranche.

Le président du Conseil de la région de l’Oriental, Abdenbi Bioui s’est félicité des rencontres tenues dans le cadre de ce forum à Nador et Oujda, soulignant que le secteur du numérique constitue l’une des priorités les plus importantes du conseil au cours de ce mandat.

Bioui a expliqué que le Conseil a signé un ensemble de conventions avec le ministère chargé de la Transition numérique et de la Réforme de l’administration, le ministère de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication ainsi que l’université Mohammed 1er dans ce domaine, précisant que le premier projet verra le jour dans les prochaines semaines et permettra la création de plus de 500 emplois

Mehdi Idrissi / Les Inspirations ÉCO

Change : l’économie marocaine lourdement impactée par la hausse du dollar



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page