Maroc

Mondiaux d’athlétisme : Le vrai crash test pour l’athlétisme marocain

La capitale britannique accueille, du vendredi 4 au dimanche 13 août, la 16e édition des Mondiaux d’athlétisme. Le Maroc sera représenté par 15 athlètes, dont certains sont aguerris au haut niveau, comme Abdelati Iguider, Fouad El Kaam, Yahia Berrabeh, Malika Akkaoui ou Rabab Arafi. L’autre grand espoir de l’athlétisme marocain est Soufiane El Bakkali qui a remporté le 3.000 m steeple lors du meeting international Mohammed VI d’athlétisme, 10e étape de la Ligue de Diamant, qui a eu lieu le 16 juillet au Complexe sportif Prince Moulay Abdellah, à Rabat. 
Au mois de juin, Soufiane El Bakkali, a battu son record personnel en bouclant le 3.000 m steeplechase en 8’05″17 et en réalisant la deuxième performance mondiale de l’année. Un chrono qui laisse croire que l’athlète est un sérieux espoir pour le Maroc pour figurer au podium. 
Les athlètes marocains se déplacent à Londres après les résultats satisfaisants réalisés lors des VIIIes Jeux de la francophonie qui se sont tenus du 21 au 30 juillet à Abidjan. Or, cette performance en trompe-l’œil ne doit pas occulter le vrai niveau des athlètes marocains. 
Pour cette première journée, c’est Malika Akkaoui, Rabab Arafi qui ouvrent le bal avec les premières séries du 1.500 m féminin à 20h30, tandis que Yahya Berrabeh va jouer la qualification du saut en longueur
À suivre, en fin de cette première journée, la finale du 10.000 m hommes, qui connaîtra la participation du Britannique, Mo Farah, qui va tenter de mettre une nouvelle fois le feu au stade olympique en allant chercher l’or mondial sur cette discipline.


Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page