Maroc

Maroc-UE: les coulisses de la visite de Chakib Alj à Bruxelles

Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Entre les patronats marocain et européen, les relations sont au beau fixe. La visite de Chakib Alj à Bruxelles a permis de renforcer les liens commerciaux et d’investissement et de créer de nouvelles synergies.

Chakib Alj, président de la CGEM a été reçu à Bruxelles, le  1er octobre dernier, par le président de Business Europe, Pierre Gattaz. Cette rencontre, qui s’est étalée sur trois jours, vient renforcer les liens commerciaux et les relations d’investissement entre le Maroc et l’Union Européenne. Elle a été l’occasion de faire avancer la nouvelle stratégie de l’UE en matière de commerce et de voisinage méridional. Une stratégie qui érige le Royaume en partenaire de choix dans tous les domaines, positionnement dû, principalement, à la vision du pays en matière de développement durable et des objectifs majeurs en commun avec le Pacte vert européen. Une stratégie qui a aussi permis de créer de nouvelles synergies entre les entreprises marocaines et européennes, pour une coopération plus forte.


D’ailleurs, en septembre dernier, Business Europe, la CGEM et EuroCham Maroc avaient adopté une déclaration conjointe prônant une modernisation du cadre régissant les relations commerciales et d’investissement UE-Maroc. Laquelle modernisation, très attendue par les communautés des affaires, devrait permettre de libérer le potentiel économique inexploité du partenariat UE-Maroc et de soutenir une reprise post-pandémique effective et durable. «À travers cette alliance, les trois organisations appellent aussi à une zone de libre-échange Maroc-UE, sans aucune barrière aux échanges.

Considérée comme une nécessité stratégique, elle aura pour objectif de favoriser des chaînes d’approvisionnement plus intégrées et durables, de construire l’économie numérique, ainsi que de soutenir les petites et moyennes entreprises, frappées de plein fouet par la pandémie», souligne le patronat marocain. Lors de sa visite, Chakib Alj a également été reçu par les responsables de certaines institutions de l’Union Européenne, dont Olivér Varhelyi, Commissaire européen au voisinage, ainsi que des eurodéputés, à savoir Nathalie Loiseau, présidente de la Commission sécurité et défense (SEDE) et Andrey Kovatchev, vice-président du Groupe Parti populaire européen (PPE). Les discussions ont porté sur les moyens d’imprimer un nouveau souffle aux relations économiques Maroc-UE à travers, notamment, l’amélioration du climat des affaires, la promotion de l’investissement vert ainsi que la facilitation des transports, des échanges de services et des mouvements tant des professionnels que des marchandises.

Tilila El Ghouari / Les Inspirations ÉCO

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page