Maroc

Maroc Telecom : merci l’Afrique !

Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Au terme des neuf premiers mois de l’année 2021, le groupe Maroc Telecom  a pu préserver les performances de ses  activités, grâce notamment à la résilience de ses filiales en Afrique.

Durant les neuf premiers mois de l’année 2021, le groupe Maroc Telecom a réalisé un chiffre d’affaires consolidé de 26,786 MMDH, en baisse de 2,6%. En effet, la bonne dynamique des activités de l’opérateur télécoms à l’International et de la Data Fixe au Maroc, compense partiellement la contraction du chiffre d’affaires des services Mobile au Maroc. Sur le seul troisième trimestre 2021, le chiffre d’affaires consolidé affiche une quasi-stabilité, tiré par la croissance enregistrée par les filiales du groupe. Pour les neuf premiers mois, le Résultat Net ajusté Part du Groupe ressort à 4,300 MMDH, en retrait de 5,0%. Notons aussi que les investissements du groupe (hors fréquences et licences) s’accélèrent et ressortent en hausse de 76,4% à fin septembre 2021. Ces derniers représentent 13,3% du chiffre d’affaires Groupe et sont toujours orientés vers le renforcement des infrastructures réseaux Fixe et Mobile.


Hausse de l’activité à l’international
Les activités de Maroc Telecom à l’International poursuivent leur croissance avec un chiffre d’affaires de 12,676 MMDH, affichant une augmentation de 1,3% à fin septembre 2021. Dans le détail, la Data Mobile et les services de Mobile Money demeurent les principaux leviers de croissance et affichent des hausses respectives de 17,4% et 24,1%. Pour ce qui est du résultat opérationnel avant amortissements (EBITDA) ajusté des neuf premiers mois de 2021, il s’établit à 5,567 MMDH, avec 3,3% de progression. Quant au taux de marge d’EBITDA ajusté, il est en hausse de 0,9 points. «Cette performance est liée essentiellement à l’amélioration du taux de marge brute et aux efforts continus d’optimisation des coûts opérationnels», explique l’opérateur. Le résultat opérationnel (EBITA) ajusté s’améliore aussi de 13,4% pour atteindre 3,016 MMDH. Les flux nets de trésorerie opérationnels ajustés baissent de 9,1%, s’établissant à 3,787 MMDH, en raison de la hausse des investissements.

5,4% de baisse des revenus au Maroc
Le recul des services mobiles a fortement pénalisé les performances de Maroc Telecom sur le marché domestique. Il en découle ainsi des revenus en baisse de 5,4%  à 14,878 MMDH sur les neuf premiers mois de 2021. Toutefois, le groupe affirme que «la croissance continue de la Data Fixe (+7,8%) réduit les effets de la contre-performance du Mobile qui continue de subir les répercussions du contexte concurrentiel et réglementaire». En tout cas, sur la même période, le résultat opérationnel avant amortissement (EBITDA) ajusté se contracte de 7,9% par rapport à l’an dernier à 8,262 MMDH, en raison de la baisse du chiffre d’affaires. Le résultat opérationnel (EBITA) ajusté atteint 5,489 MMDH, affichant ainsi une régression de 9,4% sur une année. Pour ce qui est des flux nets de trésorerie opérationnels ajustés de l’activité Maroc, ils ressortent en baisse de 34,8%, du fait de la hausse des investissements. Notons qu’en date du 30 septembre 2021, le chiffre d’affaires des activités Mobile est en retrait de 9,2% en raison de la baisse des revenus sortants et entrants. «Les revenus entrants continuent de pâtir de la baisse des terminaisons d’appels nationales tandis que les revenus sortants subissent les effets du contexte réglementaire et concurrentiel», détaille Maroc Telecom. Le parc Mobile, quant à lui, affiche  une hausse de 1,6% sur un an, pour atteindre plus de 20  millions de clients, tiré aussi bien par le parc Prépayé que Post-payé (+1,7% et +0,9% respectivement), grâce à un regain d’activité observé ce trimestre, après la réouverture des frontières. Au terme des neuf premiers mois de 2021, l’ARPU(10) mixte s’élève à 49,50 DH, en repli de 10,2% sur un an.

Un titre «à acheter», selon Alpha Mena

La société de recherche Alpha Mena a revu ses recommandations concernant le titre Maroc Telecom. Auparavant recommandé à l’accumulation, le titre est dorénavant recommandé à l’achat. En effet, Alpha Mena anticipe une hausse de 19,2% du cours de l’opérateur télécoms, à 170 DH, d’ici six mois contre 142,60 DH à l’ouverture de la séance du 25 octobre. Dans une note, la société explique que le groupe dispose de bons relais de croissance, surtout en Afrique. En effet, pour ses filiales africaines, le groupe «a réussi à maintenir une bonne profitabilité au premier semestre, grâce à sa présence stratégique en Afrique et au contrôle efficace des coûts». Rappelons que le taux de pénétration du mobile, dans les pays de présence de Maroc Telecom, est toujours faible comparé à celui enregistré au Maroc. Ce qui permet ainsi au groupe d’avoir des relais de croissance solides sur le continent.

Sanae Raqui / Les Inspirations ÉCO

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page