Maroc

Les objectifs (très ambitieux) d’Ait Taleb pour 2021

Khalid Ait Taleb a détaillé les ambitions de son ministère pour 2021. Les nouveaux projets hospitaliers, prévus pour l’année prochaine, seront dotés d’une capacité litière supplémentaire de 2.260 lits, entre autres projets cruciaux.

Le ministre de la Santé se montre très ambitieux pour 2021. Alors qu’il présentait son projet de budget devant la Commission de l’enseignement et des affaires culturelle et sociale à la Chambre des conseillers, le ministre de tutelle, Khalid Ait Taleb a indiqué que les nouveaux projets hospitaliers, prévus pour le prochain exercice, seraient dotés d’une capacité litière supplémentaire de 2.260 lits. Le ministère a également prévu, selon Ait Taleb, la reconstruction du Centre hospitalier et universitaire (CHU) Ibn Sina de Rabat, la construction de 8 centres hospitaliers provinciaux et d’un centre hospitalier régional à Oujda, en plus de 11 hôpitaux de proximité. Et le ministre de rappeler qu’il est aussi prévu l’élargissement de la couverture médicale de base, dans la perspective d’une couverture sanitaire universelle d’ici fin 2022, le renforcement des programmes nationaux de santé et de lutte contre les maladies, la mobilisation des ressources humaines et la consolidation de la gouvernance du secteur, entre autres projets. Par ailleurs, Khalid Ait Taleb a indiqué que le budget alloué à son ministère s’élevait à 19,774 MMDH pour l’année 2021. Il s’agit d’une augmentation de 1,09 MMDH du budget sectoriel de la santé, soit une progression de 5,8%, en comparaison avec l’année budgétaire en cours. Ce budget est réparti en fonction des programmes tels que les ressources humaines, le renforcement des capacités du système de santé, la planification, la programmation et la coordination, la santé productive, la santé de la mère et de l’enfant et les personnes à besoins spécifiques. Ce budget concerne également la veille épidémiologique, la sécurité sanitaire, la prévention et le contrôle des maladies, les soins de santé primaires, pré-hospitaliers et hospitaliers, la continuité de l’offre de soins ainsi que la maintenance de l’infrastructure et des équipements de santé.


Par ailleurs, le ministre est revenu sur les différents axes de la réforme de la santé, notamment le renforcement de l’investissement public et du partenariat public-privé, la promotion de l’industrie nationale du médicament, la réforme institutionnelle et la gestion des programmes de santé. Khalid Ait Taleb a, par la même occasion, rappelé que 69% de la population marocaine bénéficiaient, jusqu’en 2019, de la couverture sanitaire de base alors que le Régime d’assistance médicale (Ramed) couvre, pour sa part, plus de 16,5 millions de personnes jusqu’en septembre 2020. Concernant les efforts déployés par le Maroc dans la lutte contre la pandémie du nouveau coronavirus, le ministre a indiqué que les hôpitaux publics et les CHU avaient offert plus de 7 millions de prestations médicales. Pour ce qui est des réalisations du ministère pour la période 2019-2020, Khalid Ait Taleb a rappelé le renforcement de l’offre nationale de santé, notamment pour faire face à la crise sanitaire, mettant en avant l’augmentation du nombre de laboratoires effectuant des tests de dépistage Covid-19, ainsi que la participation du Maroc aux essais cliniques pour développer un vaccin contre le virus. Ceci, en plus de l’augmentation de la capacité clinique de 1.696 lits, la protection sanitaire en milieu rural ou encore la réduction des prix de près de 1.000 médicaments supplémentaires.

Mariama Ndoye / Les Inspirations Éco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page