Maroc

Les enjeux de la COP22 pour l’Afrique décortiqués à Rabat

 


Une réunion à l’intention des ambassadeurs africains accrédités au Maroc a été organisée, mercredi à Rabat, par la Banque africaine de développement (BAD) et la Commission économique pour l’Afrique (CEA), en partenariat avec le comité de pilotage de la prochaine Conférence mondiale sur le changement climatique.

Tenue dans le cadre des préparatifs de la prochaine Conférence des parties à la convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (COP22), prévue du 7 au 18 novembre à Marrakech, cette rencontre avait pour objectif de présenter les enjeux de la COP22 pour l’Afrique.

La COP22 constitue en effet une opportunité déterminante pour les Africains de militer en faveur d’un engagement mondial pour la concrétisation de l’Accord de Paris adopté en décembre 2015 et le passage vers un développement résilient et plus sobre en carbone, explique le communiqué.

La BAD et la CEA font partie des organisations membres du comité conjoint chargé de la gestion du pavillon «Afrique». Ce pavillon constitue un espace pour les délégations du continent, qui pourront y débattre de problématiques de développement communes, défendre leurs intérêts, développer leurs réseaux et mettre en avant les efforts entrepris pour bâtir des économies plus résilientes.

L’Afrique sera également au cœur de diverses initiatives prises à travers le village COP22, notamment dans les espaces «Innovation et solutions» et «Société civile», note la CEA.

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page