Maroc

Le roi Mohammed VI lance officiellement le projet du Gazoduc depuis Rabat

Le roi Mohammed VI a présidé, le  lundi 15 mai au palais royal à Rabat, la cérémonie de signature d’accords relatifs au projet du Gazoduc Nigéria-Maroc et à la coopération maroco-nigériane dans le domaine des engrais.


Au début de cette cérémonie, le ministre nigérian des Affaires étrangères, Geoffrey Onyeama, a prononcé une allocution devant le souverain.

Par la suite, le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Nasser Bourita a présenté les grandes lignes du projet du Gazoduc devant relier le Nigéria et le Maroc qui n’est autre que l’expression de la vision commune des dirigeants des deux pays. Ce mégaprojet, conçu par les africains pour les africains, a poursuivi Bourita.

Le pipeline Nigéria-Maroc aura un impact positif direct sur plus de 300 millions d’habitants, a-t-il dit, notant qu’il permettra d’accélérer les projets d’électrification dans toute la région de l’Afrique de l’Ouest, servant ainsi de base pour la création d’un marché régional compétitif de l’électricité.

Le directeur de la compagnie pétrolière nationale nigériane (NNPC), Farouq Said Garba, a présenté, pour sa part, les grandes lignes de l’accord de coopération sur le pipeline, signé à cette occasion, entre l’Office national des hydrocarbures et des mines (Maroc) et la compagnie pétrolière nationale nigériane (Nigéria).

Le président-directeur général du groupe OCP, Mostafa Terrab, a souligné que le partenariat conclu entre le Maroc et le Nigéria est un modèle de coopération Sud-Sud.

Cette cérémonie a été marquée par la projection de deux films institutionnels sur les retombées socio-économiques des deux projets et leur portée tant régionale et internationale.

 

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page