Maroc

Le niet du secteur privé

Le Syndicat national des médecins du secteur libéral (SNSML) s’oppose aux décrets d’application de la loi 131-13, relative à l’exercice de la médecine. «Ces textes constituent un danger pour la santé des citoyens.

La porte sera grande ouverte pour les médecins étrangers afin d’exercer au Maroc sans équivalence de diplôme», estime le syndicat dans un communiqué. «C’est une législation montée de toute pièce afin de leur garantir une main-d’œuvre étrangère légale au cas où les Marocains refusent de s’engager chez les investisseurs», accuse cette instance représentative des médecins du secteur libéral.


Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page