Maroc

Le chantier du Grand théâtre sur la bonne voie

Casa Aménagement met les bouchées doubles sur le projet du Grand théâtre à Casablanca. Le chantier doit être livré fin 2017.  

Le projet du Grand théâtre de Casablanca avance bien. Casa Aménagement, SDL chargée de ce projet, depuis novembre 2014, est en train de développer cet espace culturel multidisciplinaire pour être dans les délais. Selon l’architecte Rachid Andaloussi, chargé de la réalisation de ce grand projet, l’état d’avancement des travaux de ce grand projet culturel se déroule à un rythme très accéléré et devrait être livré d’ici fin 2017. «On a bien avancé. Les travaux de gros œuvres, qui représentent 45% de l’ensemble des travaux, sont presque terminés. Et les lots techniques sont en cours, à savoir l’électricité, la plomberie, la climatisation,…etc.», déclare Andaloussi. Et celui-ci de préciser : «Le travail se fait avec une grande célérité. Et on peut dire que l’on est très à l’aise dans l’avancement des travaux du théâtre, lesquels sont aujourd’hui à 55, voire 60%».

L’architecte poursuivra que les travaux de seconds œuvres vont bientôt être entamés. «Tous les marchés sont d’ailleurs adjugés pour lancer ces travaux relatifs aux seconds œuvres. Tous les corps d’État secondaires vont démarrer sur l’ensemble du bâtiment. Nous pensons que d’ici fin 2017, le projet de réalisation de ce grand théâtre sera fin prêt». En tant qu’espace culturel multidisciplinaire, notons-le, le Grand théâtre de Casablanca comprend une grande salle de spectacle dotée de 1.800 places, dédiée à accueillir des concerts de musique symphonique, des ballets et spectacles de danse et des opéras et des comédies musicales.

Il contient également une salle de théâtre de 600 places, destinée aux représentations tels les spectacles de danse à plus petite échelle, l’art dramatique,… etc. Côté budget, le montant d’investissement global de ce grand projet totalise plus de 1,4MMDH. Notons enfin que ce financement est supporté par le budget général de l’État à hauteur de 280 MDH, le Fonds Hassan II à hauteur de 200 MDH, la direction générale des collectivités locales à hauteur de 480 MDH. La Commune urbaine de Casablanca contribue, dans la réalisation de ce projet, avec 180 MDH et la Région du Grand Casablanca, quant à elle, y apporte quelque 100 MDH. 

Change : l’économie marocaine lourdement impactée par la hausse du dollar



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page