Maroc

Le BCIJ fait le bilan de sa lutte contre le terrorisme

Dans un entretien accordé à la MAP, le directeur du Bureau central d’investigations judiciaires, Abdelhak Khiame, a indiqué que le BCIJ a réussi à démanteler 40 cellules terroristes et à arrêter 548 personnes depuis sa création en 2015.

Il a indiqué que 36 de ces cellules sont liées à l’organisation «État islamique» (EI) et que 275 personnes ont été interpellées et déférées devant la justice en 2015 contre 273 en 2016. 


«De 2015 à 2016, le BCIJ a procédé à l’arrestation de 71 individus qui ont regagné le Maroc en provenance des rangs de l’EI. Et sur les 47 personnes arrêtées en 2016, 39 proviennent de la zone de conflit syro-irakienne et 8 autres de la Libye», a-t-il indiqué.

Concernant les individus qui ont tenté de joindre les rangs de Daesh, 3 personnes ont été arrêtées dont 2 ayant tenté de se rendre en Libye et une vers la zone syro-irakienne. 

À propos de la lutte anti-terroriste à l’échelle nationale depuis 2002, il a rappelé que 167 cellules ont été démantelées, dont 46 étaient étroitement liées aux groupes actifs dans les zones de conflits aux côtés de 
«Daesh».
Après avoir souligné que 341 tentatives terroristes ont été déjouées par les services de sécurité marocains, M. Khiame a signalé que sur les 2.963 individus arrêtés et déférés devant la justice, 277 avaient de lourds casiers judiciaires.
Enfin le directeur du BCIJ a indiqué que 553 «combattants» marocains ont péri dans les zones de conflits.

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page