Maroc

La stratégie «Forêts du Maroc 2020-2030» se poursuit

La Direction régionale des eaux et forêts et de la lutte contre la désertification du Nord-Est vient de donner le coup d’envoi de la campagne de reboisement 2020/2021. D’un coût global de 34 MDH, celle-ci concernera une superficie de 4.700 ha.

Dans le cadre de la déclinaison régionale de la stratégie «Forêts du Maroc 2020-2030», la Direction régionale des eaux et forêts et de la lutte contre la désertification (DREFLCD) du Nord-Est vient de donner le coup d’envoi à la campagne de reboisement 2020/2021. Programmée sur une superficie totale de 4.700 ha pour un coût global de 34 MDH, le programme de reboisement rejoint les objectifs de restauration des écosystèmes forestiers naturels de cèdre de l’Atlas, de chêne-liège et de thuya, sur une superficie de 1.300 ha, au même titre que l’extension des plantations de protection des sols dans les zones vulnérables à l’érosion hydrique et de production à long terme de bois d’œuvre résineux, de service et de bois énergie sur 3.000 ha.


D’après les responsables de la direction régionale des eaux et forêts, «le pari de ce programme est appelé à être renforcé dans le cadre de la stratégie Forêts du Maroc 2020-2030, qui insufflera une dynamique dans l’extension des reboisements à l’échelle de la région forestière du Nord-Est en s’attelant à restaurer le couvert forestier sur une superficie de l’ordre de 57.000 ha à l’horizon 2030». Sur le plan territorial, la direction relève que les travaux de plantation concernent 54 périmètres de reboisement, de régénération assistée et d’amélioration sylvopastorale identifiés sur la base des plans de gestion des forêts et des parcours forestiers, ainsi que des bassins versants. Ces périmètres relèvent du ressort provincial de Taza (2.330 ha), soit l’équivalent de 50% du programme régional, d’Al Hoceïma avec 910 ha, suivi de Guercif avec 800 ha et de Taounate pour 594 ha. Il faut noter que la DREFLCD du Nord-Est a assuré la production de 3,3 millions de plants forestiers adaptés aux conditions pédoclimatiques des périmètres retenus. Cette production est réalisée dans les 5 pépinières de la région, en l’occurrence Bouhlou, Bab Azhar et El Kifane (province de Taza), Targuist (province d’Al Hoceïma) et Tahar Souk (province de Taounate), et concerne 10 espèces, dont 7 sont destinées à pourvoir les périmètres de cette campagne. Les autres espèces serviront à appuyer les programmes de promotion de l’arbre au profit des agriculteurs, des associations environnementales et des écoles. En appui au déroulement de cette campagne de reboisement, la direction régionale assure que les espaces forestiers restaurés seront mis en défens contre l’octroi d’une prime annuelle de compensation aux bénéfices des usagers résidents, organisés en association ou coopératives autour des parcs sylvopastoraux aménagés.

À ce niveau, la DREFLCD du Nord-Est a concouru, depuis l’entrée en vigueur de cette incitation, à l’organisation de 33 associations/coopératives autour d’une superficie totale de mise en défens sylvicole de l’ordre de 19.495 ha, correspondant à une prime annuelle de l’équivalent de 5 MDH, versée aux fonds desdites organisations d’usagers.

Mehdi Idrissi / Les Inspirations Éco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page