Maroc

L’économie marocaine devrait enregistrer une croissance de 4,8% en 2017

L’économie nationale devrait enregistrer une croissance de 4,8% en 2017 contre 1,2% en 2016, une année marquée par une sécheresse inédite depuis plus de 30 ans, a affirmé, jeudi à Rabat, le ministre de l’Économie et des finances Mohamed Boussaid.

Lors d’un point de presse tenu à l’issue du Conseil de gouvernement, le ministre délégué chargé des Relations avec le Parlement et la société civile, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi, a indiqué que Boussaid a précisé devant le Conseil de gouvernement, lors d’un exposé sur le bilan de l’exécution du budget 2017 et le cadre général de préparation du projet de loi de Finances (PLF) 2018, que 102 millions de quintaux de céréales ont été récoltés au cours de cette année contre 30 millions seulement l’an écoulé.

Le déficit budgétaire devrait, quant à lui, être revu à la baisse, passant de 4,1% l’an dernier à 3,5% cette année, a fait observer Boussaid, précisant que le déficit du compte courant du PIB devrait reculer à 4% cette année, après 4,4% l’année dernière.

L’inflation, pour sa part, s’est située à 0,9% au cours des six premiers mois de l’année, a indiqué Boussaid, notant une hausse des revenus des investissements étrangers qui ont atteint 17,7 MMDH.

Concernant les avoirs extérieurs, le ministre a relevé qu’ils ont connu une baisse négative en passant de 6 mois et 25 jours l’an dernier à 6 mois et 3 jours seulement au mois de juin 2017.

Investissement : voici où placer son argent en 2023 au Maroc



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page