Maroc

Infrastructures : l’étude de l’autoroute de connexion annulée

Lancée pour une durée de 6 mois, l’étude de définition pour l’autoroute de connexion des axes Rabat-Casablanca, Rabat-Fès et Kénitra-Tanger a été annulé par l’autorité compétente en raison d’un vice de procédure. Le projet doit permettre de réduire les distances et les temps de trajet aux usagers.

Lancée il y a moins d’un mois et dotée d’une enveloppe de 3 millions de dirhams, l’étude de définition de l’autoroute de connexion entre les autoroutes de Rabat-Casablanca continentale, Rabat-Fès et Kénitra-Tanger a été annulée par la Direction régionale de l’équipement et de la logistique de Rabat-Salé-Kénitra.

Cette annulation a été décidée en vertu de l’article 48 du décret n°22-22-43-1 du 8-3-2023 relatif aux marchés publics, qui prévoit la possibilité d’annuler l’appel d’offres lorsqu’un vice de procédure est décelé. Rappelons que ce projet d’autoroute a été lancé dans le cadre du développement et de la modernisation du réseau routier national.

Cette nouvelle infrastructure sera essentiellement destinée à connecter les principaux centres économiques du pays, mais également à décongestionner les sections surchargées des grandes métropoles, à l’image de Rabat.

Établir une nouvelle infrastructure autoroutière
Dans cette optique, ce projet d’autoroute de connexion vise spécifiquement à établir une nouvelle voie de contournement de Rabat pour les usagers des axes Rabat-Casablanca, Rabat-Fès et Kénitra-Tanger, réduisant ainsi les distances et les temps de trajet. En outre, il offrira une alternative aux usagers venant de Fès pour rejoindre Tanger ou Casablanca en évitant ainsi le passage actuel par la route nationale n°6.

Ce nouvel axe contribuera aussi à désengorger la ville de Rabat et à améliorer la mobilité urbaine. Pour le ministère de l’Équipement, ce chantier ouvrira de nouvelles perspectives de développement socio-économique pour les trois régions Rabat-Salé-Kénitra, Casablanca-Settat et Tanger-Tétouan-Al Hoceima qui captent l’essentiel de la richesse nationale.

Trois missions essentielles
Le projet vise également à proposer des solutions appropriées en termes d’aménagement, de coûts et de besoins fondés sur des études techniques et économiques. Articulée autour de trois missions, cette étude est axée sur le développement des variantes pour la voie de connexion entre les autoroutes Rabat-Casablanca Continentale, Rabat-Fès et Kénitra-Tanger et la proposition de couloirs potentiels ainsi que l’esquisse de solutions pertinentes qui les composent.

Yassine Saber / Les Inspirations ÉCO


whatsapp Recevez les actualités économiques récentes sur votre WhatsApp

Évolution des prix des fruits et légumes à Casablanca



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters



Bouton retour en haut de la page