Maroc

Infrastructure ferroviaire : La BAD prête 112,30 millions dollars au Maroc

Des accords de prêt et de garantie, d’un montant de 112,30 millions de dollars, afférents au projet de renforcement de l’infrastructure ferroviaire de l’Office national des chemins de fer (ONCF), ont été signés, vendredi à Rabat, entre le Maroc et la Banque africaine de développement (BAD).


Cet accord a pour objectif de contribuer à l’augmentation de l’offre de transport ferroviaire entre Casablanca et Marrakech et à l’amélioration de la capacité d’accueil ainsi que de la qualité du service offert dans les gares entre Tanger et Casablanca, pour répondre aux besoins des trafics de marchandises et de voyageurs à l’horizon 2020, précise la même source.

L’accord de garantie afférent au projet en question a été signé par le ministre de l’Économie et des finances, Mohamed Boussaid et Yacine Fal, représentante résidente de la BAD au Maroc, indique le ministère de l’Économie et des finances, dans un communiqué.

Quant à l’accord de prêt afférent à ce projet, il a été signé par Yacine Fal et le directeur général de l’ONCF, Mohamed Rabie Khlie.
Selon la BAD, le Maroc figure au premier rang des clients de l’institution en termes d’engagements. Le portefeuille de la banque au Maroc compte aujourd’hui 29 opérations en cours, représente 1,53 milliard d’euros d’engagements cumulés, illustrant ainsi la qualité et l’intensité du partenariat qui unit le Maroc et la Banque africaine de développement.

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page