Maroc

Incitation à la lecture : un Projet national dédié est lancé !

Le Projet national de lecture, dont la première édition vient d’être lancée, s’articule autour de quatre dimensions: «l’Etudiant(e) instruit(e)», «Le lecteur Diamond», «L’enseignant instruit» et «L’établissement des Lumières». 

Le ministre de l’Éducation nationale, du préscolaire et des sports, Chakib Benmoussa, accompagné de Najla Seif Al Shamsi, présidente de la Fondation de la recherche scientifique, a donné, lundi à Rabat, le coup d’envoi officiel de la première édition du Projet national de lecture.

Selon un communiqué du ministère, ce projet de lecture, organisé en arabe et en amazighe, par le ministère en partenariat et en coopération avec la Fondation de la recherche scientifique, cible toutes les étudiantes et étudiants des établissements d’enseignement, les enseignants, tous cycles et niveaux confondus, ainsi que les étudiants des universités et des établissements d’enseignement supérieur.

Le projet, ajoute la même source, vise à renforcer le rôle des institutions civiles dans la promotion de la lecture, à raffermir le sens patriotique et à favoriser le sentiment d’appartenance par le soutien aux valeurs nationales et humaines, et à renforcer l’efficacité de ces institutions pour jouer leur rôle sociétal en soutenant la lecture dans tous ses aspects et en contribuant à la renaissance de l’éducation.

Il s’agit d’une contribution efficace à la transition vers le leadership dans les projets de lecture et au développement des capacités des générations vers la pérennisation d’une culture authentique, d’un savoir global, riche et diversifié, et au renforcement de la position du Maroc dans ces domaines aux niveaux arabe, régional et international.

A la faveur de ses événements et activités parallèles, et des différents projets d’accompagnement, ce projet constitue une contribution pionnière à même de développer la prise de conscience au sujet de l’importance de la lecture au sein de la société marocaine, et d’enrichir l’environnement culturel dans les établissements d’enseignement et les universités de manière à favoriser le dialogue constructif et diffuser une culture de tolérance et de coexistence, en sus de l’enrichissement des bibliothèques avec des livres de jeunes et des sources avec des contenus de qualité, souligne la même source.

Le Projet national de lecture s’articule autour de quatre dimensions, à savoir «l’Etudiant(e) instruit(e)», à travers un concours de lecture entre étudiantes et étudiants devant lire et résumer des livres selon des mécanismes et des critères spécifiques. Les gagnants auront des prix d’un total de 1 million de dirhams. «Le lecteur Diamond», porte sur un concours de lecture, de résumé et de discussion de livres selon des normes précises qui vise les universités et les établissements d’enseignement supérieur.

Des prix d’une valeur d’un demi-million de dirhams seront décernés aux gagnants. Quant à la troisième dimension, «L’enseignant instruit», elle, concerne un concours de lecture entre professeurs d’établissements d’enseignement convaincus que la lecture est la meilleure solution pour construire la personnalité de l’enseignant et de l’élève. Des prix seront attribués d’une valeur d’un demi-million de dirhams aux vainqueurs dans cette catégorie.

S’agissant de la quatrième dimension à savoir «L’établissement des Lumières», elle porte sur la compétition entre les établissements éducatifs, culturels, médiatiques et civils qui soutiennent le plus les objectifs du Projet national pour la lecture selon des critères spécifiques et qui présentent des projets culturels pilotes et durables basés sur des normes scientifiques. Des prix de 1 million de dirhams seront attribués aux gagnants.

Sami Nemli avec agences / Les Inspirations ÉCO

Lions de l’Atlas : Comment Walid Regragui a métamorphosé l’équipe ?



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page