Maroc

Imlil: Les suspects arrêtés sont des partisans de Daech

Romain Caillet, chercheur et consultant des affaires islamistes, a révélé sur Twitter que les quatre terroristes avaient enregistré une vidéo exprimant leur allégeance à Daech. Le groupe terroriste n’a pas revendiqué l’acte. 
 
Au cours d’un point de presse, le porte-parole du gouvernement, Mustapha Khalfi, a lui-même évoqué un « acte criminel et terroriste ».

Le premier suspect, appartenant à « un groupe extrémiste », avait été interpellé dès lundi, avant que les trois autres ne soient appréhendés, ce jeudi matin, après diffusion d’un avis de recherche, a indiqué la police.

À Copenhague, le Premier ministre danois, Lars Løkke Rasmussen, a dénoncé « un crime bestial ». La Première ministre norvégienne, Erna Solberg, a condamné une « attaque brutale et dénuée de sens sur des innocents ».

La police marocaine envisageait sérieusement la « piste terroriste » depuis l’arrestation du premier suspect dans un quartier populaire de Marrakech.

« La piste radicale islamiste n’est pas écartée, du fait du profil du suspect arrêté et des trois hommes recherchés (…) qui ont des liens avec le milieu islamiste radical », avait déclaré mercredi une source proche du dossier.

Quelques jours avant le meurtre des deux touristes, l’Ambassade des États-Unis avait alerté sur son site que les extrémistes pourraient constituer une menace dans toute la région du Maroc en se concentrant sur des lieux touristiques, tels que les marchés publics, les centres commerciaux, les aéroports, les clubs, les restaurants, les lieux de culte, les moyens de transport…

 

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page