Maroc

Imessouane Plage : le plan d’aménagement homologué

L’arrêté n°2.21.899 publié au Bulletin officiel du 20 décembre dernier a validé l’approbation de ce document d’urbanisme du centre d’Imessouane Plage. Au total, l’unité d’aménagement touristique d’Imessouane englobe une offre d’investissement de 30 projets sur 20 ha en plus d’une zone hôtelière étalée  sur 1,26 ha. 

L’Agence urbaine d’Agadir se mobilise pour traduire les orientations d’aménagement et de développement urbain essentiellement à travers la mise en œuvre des documents d’urbanisme. Parmi ces documents, qui ont fait récemment l’objet d’homologation, figure le Plan d’aménagement du centre d’Imessouane Plage. L’arrêté n°2.21.899 publié au Bulletin officiel n°7049 du 20 décembre dernier a validé l’approbation de ce document d’urbanisme du centre d’Imessouane Plage et valant déclaration d’utilité publique. Désormais, ce plan d’aménagement constitue une référence légale permettant, selon l’Agence urbaine d’Agadir, de maîtriser les orientations urbaines au niveau de cette zone tout en renforçant la vocation touristique du centre existant et prévoir de nouvelles zones de développement touristique en plus de la valorisation de la bande littorale d’Imessouane et préserver les particularités des sites naturels de proximité.


Il va sans dire que ce plan d’aménagement intervient après une longue absence d’un plan d’urbanisme de référence dans cette zone puisque le dernier a été homologué en 1977. Cette homologation est le fruit d’un processus, à commencer par la validation de ce plan par le comité technique local en avril 2020 en plus du lancement de la procédure d’enquête publique du 14 juin au 16 juillet 2021. A cela, s’ajoutent les délibérations du Conseil communal d’Imessouane lors de sa session extraordinaire du 19 juillet 2021, l’examen des oppositions par la commission concernée et celui des propositions du Conseil communal d’Imessouane.

L’UAT d’Imessouane : plus de 1.280 lits  programmés
Actuellement, l’attractivité de cette zone a été renforcée sur le plan touristique et urbanistique puisque sur les 30 zones touristiques dédiées à l’investissement touristique, la métropole du Grand Agadir en totalise 15 dont la zone d’aménagement d’Imessouane Plage sur 20 ha. Au total, l’unité d’aménagement touristique d’Imessouane (UAT) englobe une offre de 1.280 lits, selon le nouveau guide sur les opportunités d’investissement touristique. Cette unité est prévue pour accueillir les établissements touristiques de faible capacité en complétant l’aire d’animation commerciale sous forme de pavillons en structures légères dans la zone. L’offre totale englobe la réalisation de 30 projets dont la programmation de 12 établissements d’hébergement touristique. Il s’agit de 8 hôtels, 2 villages de vacances, une auberge de 1e ou 2e catégories, en plus d’un camping de 1e catégorie. D’autres composantes sont incluses, notamment 4 parcelles d’équipement, 3 autres de commerce et 11 dédiés à la restauration et l’animation en plus d’un parking de 430 places.

L’affectation des parcelles relevant du domaine privé de l’État se fera dans le cadre de la commission régionale unifiée de l’investissement à travers la cession ou la location. Le projet comprendra également une aire de promenade. Au total, l’aménagement de cette nouvelle zone nécessitera 54 MDH. À l’instar d’Anchor Point, au nord de Taghazout, les acteurs publics se sont mobilisés pour la réalisation de cette zone, notamment le ministère du tourisme et le Conseil régional Souss-Massa. Ils ont respectivement mobilisé 10 MDH chacun alors que les investisseurs privés injecteront l’équivalent de 34 MDH pour la valorisation de cette future zone.

Imessouane : une zone hôtelière sur 1,26 ha
Parallèlement, une autre zone hôtelière de 1,26 ha sera créée. Le Centre régional d’investissement de la région Souss-Massa a lancé un Appel à manifestation d’intérêt (AMI) pour la sélection, du 22 décembre 2021 au 10 février 2022, des investisseurs désirant s’implanter dans cette zone touristique à travers la construction d’une unité hôtelière. La réalisation de cet établissement touristique sera faite sur une assiette foncière d’une superficie globale de 8.112 m². Il va sans dire que la base de la mise à prix est fixée à 550 DH/m² pour 8.112 m², soit plus de 4,4 MDH. Ce terrain, objet du présent AMI, représente un lot relevant du domaine privé de l’État composé de deux parcelles de terrain, respectivement de 6.142 m² et 1.970 m². Il fait partie du lotissement Amadel à Imessouane dont le cahier des charges a été validé en juillet 1997.

Un hôtel trois étoiles
L’investisseur attributaire est invité à réaliser ledit projet dans un délai de 24 mois, à partir de la date d’obtention de l’autorisation de construire. L’affectation du terrain se fera par décision de la CRUI. Dans le détail, le projet prévoit de doter cette zone d’un établissement touristique de catégorie 3 étoiles au minimum. Cet hôtel devra prévoir, parmi ses principales composantes, un volet dédié aux services, notamment un espace d’accueil, des commerces de proximité, en plus d’une zone de restauration conformément aux normes requises pour les établissements touristiques et un parking pour les visiteurs et les résidents. Pour la seconde composante dédiée à l’hébergement, elle inclura l’unité d’hébergement hôtelière avec une capacité litière maximale, en adéquation avec les dispositions urbanistiques de la zone. Pour sa part, la dernière composante consacrée à l’animation et aux loisirs englobera une piscine, un terrain de sport et un espace de jeux pour enfants avec accessoires, outre une salle polyvalente et deux autres salles de réunion, d’expositions et de séminaires.

Yassine Saber / Les Inspirations ÉCO

Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page