Maroc

Ifrane : l’ancien monastère “Toumliline” en voie de réhabilitation

Une nouvelle vie pour le célèbre monastère «Toumliline». En effet, une convention de partenariat visant la réhabilitation et la valorisation du site de l’ancien monastère «Toumliline», situé au Parc national d’Ifrane, a été signée, récemment, par le département des Eaux et Forêts et la Fondation Mémoires pour l’Avenir (FMA).

Cette convention vise, selon le département des Eaux et Forêts, à mettre en place une démarche pilote, commune et inclusive tournée vers la préservation de l’environnement et le développement d’un tourisme culturel qui valorise le patrimoine historique exceptionnel du site.

La restauration de ce monastère, édifié en 1952, tend à assurer la préservation de ce patrimoine historique exceptionnel et la valorisation de l’écotourisme local. La convention de réhabilitation de «Toumliline», ou «Pierres blanches» en amazigh, a été signée, à Ifrane, par le secrétaire général du département des Eaux et Forêts, Abderrahim Houmy, et la présidente de la Fondation Mémoires pour l’Avenir, Radia Rami.

Elle entre dans le cadre du programme d’aménagement et de valorisation de l’écotourisme au niveau du Parc national d’Ifrane, qui a été retenu par la stratégie «Forêts du Maroc 2020-2030» comme parc pilote pour sa mise en œuvre. La stratégie nationale de développement du domaine forestier «Forêts du Maroc 2020-2030» ambitionne d’infléchir la problématique de dégradation et d’établir un équilibre entre conservation et développement de la forêt et de ses ressources.

Sami Nemli / Les Inspirations ÉCO

Change : l’économie marocaine lourdement impactée par la hausse du dollar



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page