Maroc

Hugues Levecq – Deputy Dean. “Le choix de Rabat est naturel”

Hugues Levecq – Deputy Dean
Directeur de l’ESSEC Afrique et de l’ESSEC Global BBA

ESSEC Business School Africa a pour ambition de rayonner à l’international comme un centre académique d’excellence. Cet établissement d’enseignement supérieur entend devenir la référence académique en Afrique dans les domaines de l’innovation et de l’entrepreneuriat, comme le souligne Hugues Levecq – Deputy Dean, directeur de l’ESSEC Afrique et de l’ESSEC Global BBA.

Pourquoi le choix s’est porté sur la ville de Rabat pour créer ESSEC Business School Africa ?
L’ESSEC Business School entretient une longue histoire avec l’Afrique, et en particulier avec le Maroc, pays à la culture millénaire, au croisement de l’Europe, de la Méditerranée, du monde arabe et de l’Afrique. La communauté des diplômés ESSEC est très importante sur ce continent. L’ESSEC Business School a décidé de s’installer au Maroc en 2016 dans le cadre de la mise en œuvre de sa stratégie de développement à l’international. École-monde aux racines françaises, la mission de l’ESSEC Afrique à Rabat est de former les leaders de l’Afrique de demain, d’ouvrir l’Afrique sur le monde et, réciproquement, d’ouvrir le monde sur l’Afrique. Situé à la Plage des Nations, le campus ESSEC Afrique se trouve au cœur de l’aire urbaine Rabat-Salé-Kénitra. Il est doté des dernières technologies pédagogiques et de toutes les commodités nécessaires à des études enrichissantes et réussies. Le choix de Rabat est naturel : c’est la capitale administrative du Royaume, 2e zone urbaine au Maroc, et stratégiquement située entre Tanger, Casablanca et Fès-Meknès. La concentration d’universités et d’établissements académiques a également été un point déterminant dans notre décision. La proximité d’institutions d’excellence et les opportunités de collaboration estudiantines et professorales qu’elle permet sont essentielles à notre développement. Nous avons aujourd’hui plusieurs partenariats, avec l’Université Internationale de Rabat, l’École Mohammedia d’Ingénieurs, l’Université Mohammed V de Rabat, l’INSEA ou encore l’Institut Confucius. Sans oublier, bien entendu, que la ville de Rabat jouit d’une vie culturelle et étudiante très dynamique, un attrait positif pour nos étudiants.

Le campus de Rabat forme les leaders de l’Afrique de demain. Comment qualifieriez-vous l’intérêt porté par les candidats africains à votre école ?
Étant l’une des rares business schools triplement accréditée du continent, l’ESSEC Afrique a pour ambition de rayonner à l’international comme un centre académique d’excellence. Attractif pour les étudiants africains, le campus de Rabat profite également de la tradition préférentielle de flux d’étudiants subsahariens vers le Maroc. Grâce aux parcours et aux formations que nous proposons, nous offrons aux étudiants africains une immersion unique dans un écosystème dynamique et ouvert sur le monde au travers des différents partenariats que nous nouons avec les acteurs économiques, académiques et sociaux au Maroc et en Afrique. Ils se forment également pour devenir des managers innovants et responsables capables de répondre aux enjeux et aux défis du continent.

Le campus de Rabat est le seul campus à avoir des étudiants tout au long de l’année au sein de l’écosystème ESSEC. Comment expliquez-vous ce choix ?
Le campus ESSEC Afrique accueille des étudiants de toutes les nationalités tout au long de l’année. Nous leur proposons un large portefeuille de programmes et de parcours qui répondent à leurs besoins et leurs attentes. Nous comptons parmi nos programmes : l’ESSEC Global BBA – Parcours Innovation et Management Digital (IMD) – programme en quatre ans reconnu par les ministères de l’Enseignement supérieur marocain et français, dont les cours se déroulent de début septembre à fin juin, et des parcours spécifiques pour les étudiants de l’ESSEC qui souhaitent étudier à ESSEC Afrique pour vivre une expérience africaine : «Entreprendre en Afrique» et «Global Manager in Africa» pour les étudiants de la Grande École et du Global BBA. Nous organisons aussi un programme d’été, «Doing Business in Africa», destiné aux étudiants internationaux de nos 170 partenaires académiques.
Ces formations permettent aux étudiants de découvrir toutes les subtilités géopolitiques, économiques ou entrepreneuriales de l’Afrique, et de vivre une expérience de diversité humaine et culturelle exceptionnelle.

Quelles sont vos ambitions pour les prochaines années ?
L’ESSEC Afrique doit devenir la référence académique en Afrique dans les domaines de l’innovation et de l’entrepreneuriat et un centre d’innovation dans ces domaines. Nous avons initié cette démarche par la création du In-Lab Africa, notre centre pour l’innovation et l’entrepreneuriat. In-lab Africa aspire à devenir un vivier où naissent les solutions et se développent les compétences. Il a pour objectif d’être un incubateur de contenu pédagogique et de boîtes à outils pour les entrepreneurs, de développer l’écosystème entrepreneurial en Afrique et d’être un accélérateur de startups. La jeunesse africaine a énormément de potentiel et de talent. Notre mission est de l’accompagner et de lui permettre de se former dans un environnement académique d’excellence et une diversité culturelle riche et internationale. L’ESSEC Afrique facilite l’accès à ses formations aux jeunes talents africains en leur proposant des bourses d’études, et notamment la bourse Edukafrica. Ces bourses contribuent à notre démarche d’égalité des chances, centrale au projet Together de l’ESSEC.

Quelle place accordez-vous à la formation continue ?
La formation continue occupe une place très importante au sein de l’ESSEC Afrique. Elle s’adresse aux cadres et dirigeants implantés en Afrique ou s’y intéressant, au travers de programmes sur mesure ou de formations standards et modulaires. Nous avons ainsi développé le programme exécutif certifiant «Génération Africa», destiné aux professionnels désireux de développer leurs activités ou de s’établir sur le continent africain. Ce programme, essentiellement digital et modulaire, permet aux participants de se former aux problématiques économiques et culturelles du continent, et de faire l’expérience de sa grande diversité. Le Conseil présidentiel pour l’Afrique en France a choisi ce programme dans le cadre du Pass Africa, qui forme et accompagne des entrepreneurs issus de la diaspora africaine. De nombreuses entreprises nous ont déjà fait confiance pour la formation de leurs cadres et dirigeants, notamment Wafa Assurance, CDG Développement, Valyans, Sorec… Pour les participants de l’executive education qui ne peuvent pas être sur place, que ce soit sur notre campus à Rabat ou celui de la Défense à Paris, l’ESSEC a mis à leur disposition un campus numérique augmenté à la pointe de la technologie qui leur offre une expérience en ligne unique tout en conservant le lien humain avec le reste de la communauté ESSEC.

Jihane Gattioui / Les Inspirations ÉCO Docs

Change : l’économie marocaine lourdement impactée par la hausse du dollar



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page