Maroc

Forum Crans Montana: Le choix de Dakhla, «plus qu’un symbole»

L’ouverture du Forum Crans Montana à Dakhla a été marquée par la lecture du message royal par Yanja El Khattat, président de la région Oued Eddahab, tout un symbole.


«Le choix renouvelé de la ville de Dakhla pour votre rencontre est plus qu’un symbole. Il marque la renaissance d’une vision du Sahara marocain, celle d’une interface de rencontres, un carrefour d’échanges humains, commerciaux et de savoirs ancestraux entre le Sud et le Nord», a dit le roi.

Le souverain a rappelé le Plan de développement régional des provinces du Sud dont l’objectif est la création de pôles de croissance pouvant remplir un rôle de canal entre l’Europe et l’Afrique subsaharienne. Il était aussi question de la coopération sud-sud, de la COP22 et la diffusion d’une culture de paix. Des thématiques qui feront l’objet d’analyses et de décryptages par les 500 personnalités venues des quatre coins du monde.

En effet, «le nouveau modèle de développement du Sahara marocain est porteur d’une vision prometteuse visant à permettre aux provinces du sud de jouer pleinement leur rôle de pôle économique africain et de pont entre les régions d’Europe, du Maghreb et du Sahel», a affirmé le roi Mohammed VI.

L’Afrique, un partenaire central de la coopération internationale

S’agissant de l’Afrique le souverain a rappelé que «l’Afrique et la coopération Sud-Sud : une meilleure gouvernance pour un développement économique et social durable», le souverain a aussi soutenu qu’il est temps que «l’Afrique reprenne ses droits sur l’Histoire (…)».

Pour Mohammed VI, «L’Afrique doit, désormais, s’assumer en tant que partenaire central de la coopération internationale et non pas comme simple objet de cette coopération ou enjeu pour les autres acteurs».

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page