Maroc

Formation en milieu de travail : un recadrage dans le pipe

Le département de la Formation professionnelle a pour projet de faire le point sur le rendement du dispositif de la formation en milieu de travail, par apprentissage et par mode alterné.

Quel bilan peut-on dresser du dispositif de la formation en milieu de travail? Comment assurer, dans ce sens, l’adéquation formation-emploi en cohérence avec les orientations du Nouveau modèle de développement et en ligne avec la loi sur la formation 51.17 relative au système de l’éducation et de la formation? C’est cette évaluation qu’envisage de réaliser le ministère de l’Inclusion économique, de la petite entreprise, de l’emploi et des compétences. Le département de la Formation professionnelle, rattaché à ce ministère, entend en effet faire le point sur la question, sous le prisme législatif, économique, social, pédagogique et financier.


Selon les premières informations, une première identification des forces, faiblesses et acquis du mécanisme de formation par apprentissage devrait mener vers une évaluation détaillée de ce modèle, en vue de pouvoir par la suite concevoir des plans d’action efficients et des propositions de projets à même de dynamiser la formation en milieu de travail, par apprentissage et alternée. Un comité de pilotage sera, ainsi, mis en place, de même qu’un comité de suivi afin d’accompagner ce chantier.

Ces deux organes travailleront de manière rapprochée avec le prestataire externe qui se chargera de l’assistance technique du département de la Formation professionnelle. Faut-il le rappeler, les recommandations formulées dans le cadre du Nouveau modèle de développement préconisent l’implémentation d’un système de formation professionnelle axé sur la performance. Il est ainsi conseillé de renforcer et d’étendre les modèles de formation hybride, par alternance ou par apprentissage, qui affichent des taux d’insertion élevés. C’est à ce titre qu’il devient crucial de renforcer les capacités d’accueil en milieu professionnel pour ce type de formation. Ceci passe par l’instauration d’un cadre incitatif qui encourage les entreprises et maîtres d’apprentissage dans l’artisanat à accueillir des étudiants, explique le ministère dans le cadrage de son projet.

Plus d’une finalité…

La formation en milieu de travail, en alternance ou par apprentissage, sert plusieurs objectifs. Non seulement ce dispositif a pour but d’améliorer l’adéquation formation-emploi, mais il peut aussi permettre d’améliorer la qualité de la formation. De la sorte, avec cette première expérience professionnelle, les lauréats peuvent plus facilement s’intégrer dans le contexte réel de l’entreprise. Citons aussi le potentiel de ce mécanisme en tant que facilitateur de qualification et d’insertion professionnelle des déscolarisés. Les autres objectifs sont ceux de la promotion de la compétitivité des entreprises et d’optimisation du dispositif de formation professionnelle et de réduction des coûts de formation, du fait qu’une partie seulement de la direction est dispensée par l’établissement de formation public.

Sami Nemli / Les Inspirations ÉCO

Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page