Maroc

Fès-Meknès : l’UPF accomplit sa transformation digitale

L’Université Privée de Fès s’allie à NAPS et concrétise son programme de transformation digitale par le déploiement de la solution MXCampus. Cette dernière permettra la gestion des services et la mise à la disposition de l’ensemble des étudiants des cartes monétiques multiservices, leur permettant une vie estudiantine connectée  et totalement digitalisée. 

L’Université Privée de Fès (UPF) réussit sa transformation digitale et devient la première université digitalisée à 100% dans la région Fès-Meknès. C’est ce qui ressort des «Assises régionales de l’Enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l’Innovation» de la région Fès-Meknès à l’occasion desquelles Mohammed Aziz Lahlou, président de l’UPF, a signé une convention de partenariat avec Hassan Ghellab, directeur général de NAPS SA.


Cet accord a permis à l’UPF de concrétiser son Programme de Transformation digitale, et ce, par le déploiement de la solution MXCampus pour la gestion des services et la mise à la disposition de l’ensemble de ses étudiants, de ses professeurs et de ses cadres administratifs, des cartes monétiques multiservices, leur permettant une vie estudiantine connectée et totalement digitalisée, au sein et à l’extérieur du campus.

Grâce à ce programme, qui associe les technologies de paiement électronique aux usages numériques spécifiques à l’écosystème éducatif, l’UPF met à la disposition de ses étudiants une carte innovante qui combine, à la fois, une carte de Campus multiservices permettant contrôle d’accès, emprunts à la bibliothèque, émargement aux examens et accès aux e-services administratifs.

En plus d’une carte et application de paiement interopérables autorisant accès aux e-bourse, transfert d’argent instantané, recharges, paiement sur tous les TPE, retrait sur tous les GAB, outre la gestion de budget. D’après les responsables de l’UPF, «ce projet à forte vocation technologique a pour premiers objectifs d’assurer la transformation digitale de tous les services au sein de l’université, la modernisation de la vie d’étudiant, l’inclusion financière des jeunes, l’éducation à l’utilisation des moyens de paiement électronique, l’ouverture à de nouveaux services en dehors de l’université, ainsi que le développement d’un vaste programme d’applications à forte valeur ajoutée».

À travers ce partenariat, les deux opérateurs s’engagent dans la création d’un modèle de collaboration inédit qui permettra à l’UPF de capitaliser sur l’innovation technologique pour accélérer la transformation digitale de toute la chaîne de valeur de l’établissement au grand bénéfice de ses étudiants, professeurs, cadres administratifs et parents des étudiants.

Pour Naps, il consolidera sa position en tant qu’acteur technologique engagé dans la diffusion de services novateurs de paiement électronique sécurisé à de nouveaux secteurs d’activité en leur apportant une nouvelle proposition de valeur en termes de performance, d’agilité et d’innovation.

Des partenariats innovants
En marge des Assises régionales, l’UPF a signé plusieurs partenariats avec les acteurs territoriaux, économiques et sociaux de la région. En effet, les cinq universités de la région se sont engagées à conclure un partenariat dans les domaines d’intérêt commun afin de créer, dans la région de Fès-Meknès, un pôle d’excellence en formation, innovation et recherche dans des thématiques d’intérêt pour la région et pour le pays. Les universités signataires sont l’Université Sidi Mohamed Ben Abdellah (USMBA) de Fès, l’Université Moulay Ismail (UMI) de Meknès, l’Université Al Akhwayne à Ifrane (AUI), l’Université Euro-méditerranéenne de Fès (UEMF) et l’Université Privée de Fès (UPF).

Ces universités ont également signé une convention de partenariat avec le Conseil de la région de Fès-Meknès afin de participer à la réalisation de projets et d’activités dans les domaines de la formation, de l’encadrement, de la recherche scientifique et de l’innovation dans des domaines liés au développement économique, social et environnemental de la région.

Le pôle universitaire de la région a aussi signé une convention avec la CGEM portant sur le développement socioéconomique, et une autre avec le Centre Régional de l’investissement (CRI) Fès-Meknès visant le renforcement du dispositif d’accompagnement des étudiants-entrepreneurs et des lauréats des universités signataires.

Mehdi Idrissi / Les Inspirations ÉCO


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page