Maroc

Fès-Meknès : les détails des élections 2016

Au niveau des circonscriptions électorales de la région, le PJD a occupé la première position dans les préfectures de Fès et Meknès après avoir raflé quatre des 8 sièges des circonscriptions de Fès-Sud et Fès-Nord et deux des 6 sièges de la cité ismaïlienne. Pour les autres provinces de la région, le PJD a occupé 7 sièges contre 5 pour le PAM et 4 pour le MP.

Plus d’un tiers des 37 sièges réservés à la région de Fès-Meknès au sein de la Chambre des représentants a été raflé par le PJD lors des élections du 7 octobre. D’un autre côté, le PAM et le PI ont remporté six sièges chacun, alors que le Mouvement populaire (MP) s’est contenté de la quatrième place avec cinq sièges. En effet, les derniers résultats présentés ont confirmé la dominance du PJD sur la ville de Fès avec quatre sièges sur huit, la moitié qui reste est répartie entre le PI avec deux sièges, le RNI (1) et le PAM (1).


Au niveau de la circonscription de Fès-Sud, on trouve Driss El Azami El Idrissi accompagné de El Harti Mohamed avec 40.933 voix (53,59%), suivis par le candidat du RNI, Rachid Faiq avec 8.567 voix (11,22%) et Allal Amraoui du PI avec 8.275 voix (10,83%). Pour la circonscription de Fès-Nord, c’est Omar El Fassi Fehri accompagné de Abdelouahed Bouharcha de la formation PJD qui ont réussi à obtenir leurs sièges avec 34.425 voix (54,5%), suivi par Hamid Chabat, secrétaire général du PI, qui a remporté le 3e siège avec 9.390 voix (14,87%), le 4e siège est remporté par Aziz Lebbar du PAM avec 8.214 voix (13%). Pour la ville de Meknès, le PJD a occupé la première place dans la circonscription électorale de Meknès en obtenant deux des 6 sièges réservés à la Chambre des représentants. Les deux sièges sont revenus à Abdallah Bouanou et Driss Sqali Adaoui. Le reste des sièges a été obtenu par Abdelqader Labrigui du MP, Abdelouahed Ansari du PI, Badr Tahiri du RNI et Driss Qachal de l’UC.

Le nombre total d’inscrits aux listes électorales au niveau de la préfecture de Meknès, qui compte une population de 835.695 personnes s’élève à 370.740, dont 284.137 en milieu urbain. Il faut préciser que le taux de participation a atteint 40,14% dans la préfecture de Meknès, 38,77% dans la circonscription de Fès-Nord et 39,29% à Fès-Sud. S’agissant des autres provinces de la région, à savoir Sefrou, El Hajeb, Taounate, Boulemane, Ifrane et Taza, le PJD a réussi à garantir sa représentativité au sein de la première Chambre avec 7 sièges. Quant au PAM, il a occupé la deuxième position dans ces provinces en raflant 5 sièges : Taounate 2, Boulemane 1, Taza 1 et Moulay Yaâcoub 1. La troisième place est revenue au parti MP, qui a remporté 4 sièges : Sefrou, Boulemane, Ifrane et Taza, tandis que le PI a obtenu 3 sièges. Le RNI, l’USFP, le PPS et le MDS se sont contentés d’un siège chacun dans ces provinces de la région Fès-Meknès. Il faut noter que 642 candidats étaient en lice pour briguer les 37 sièges réservés à la région Fès-Meknès lors des élections législatives de 2016.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page