Maroc

Fès-Meknès : le Conseil régional prépare son PDR 2022-2027

Conformément à la dernière circulaire du ministre de l’Intérieur, le Conseil régional de Fès-Meknès annonce le lancement effectif du processus d’élaboration de la nouvelle version du Programme de développement régional (PDR) pour la période 2022-2027.

Le Conseil régional de Fès-Meknès s’est réuni cette semaine, en session ordinaire de mars, en vue d’approuver une série de conventions de partenariat portant sur différents secteurs d’activité. Lors de cette rencontre, le président du conseil, Abdelouahed El Ansari, a annoncé que le processus d’élaboration de la nouvelle version du Programme de développement régional (PDR) 2022-2027 sera lancé dans les prochains jours, et ce, conformément à la circulaire du ministre de l’Intérieur en date du 18 janvier 2022.


Ce nouveau document servira à la programmation des actions et des projets dont la réalisation est prévue au cours de ce mandat, en vue de promouvoir le développement intégré, durable et inclusif, au profit de l’ensemble des territoires de la région.

Au cours de cette réunion, le conseil a examiné et approuvé des accords portant sur la création d’une Société de développement régional (SDR), chargée de l’animation et l’organisation des manifestations, de la gestion urbaine, ainsi que de la transformation en SDR de l’Agence pour la dédensification et la réhabilitation de la Médina de Fès (ADER). Il a validé, en outre, une convention avec l’ADER pour la réalisation d’une étude sur la classification des artisans et des entreprises, selon leurs activités, dans la perspective d’élaborer un programme de mise à niveau des métiers concernés.

Plusieurs autres conventions ont été également adoptées, dont notamment, une convention de partenariat entre le conseil et les établissements d’enseignement supérieur de la région. Cet accord vise à contribuer conjointement à la réalisation d’études, de projets et de programmes, et à mener des activités dans les domaines de la formation, l’encadrement, l’expertise, la recherche scientifique et l’innovation.

Il a été procédé, par ailleurs, à la validation d’une convention-cadre de partenariat, entre la Région de Fès-Meknès et la province chinoise de Sichuan, destinée à renforcer les échanges dans les secteurs de l’économie, du développement touristique, de la culture, de l’éducation, de l’enseignement supérieur, de la recherche et de la santé.

Au cours de la même session, les membres du conseil ont adopté une convention-cadre de partenariat pour la mise en œuvre du programme de qualification et d’autonomisation économique des femmes et des personnes en situation de handicap, porteuses de projets. Celle-ci tend à renforcer l’autonomisation des femmes artisanes, à appuyer les coopératives féminines, et à favoriser l’intégration économique des personnes handicapées.

Autre convention approuvée : une convention-cadre de partenariat relative à l’amélioration des conditions dans les établissements pénitentiaires de la région. Elle rassemble le Conseil de la Région et la Délégation générale à l’administration pénitentiaire et à la réinsertion (DGAPR). Lors de cette rencontre, le président du conseil a présenté un exposé consacré au suivi de la mise en œuvre du programme de réduction des disparités spatiales et sociales en milieu rural, 2016-2022.

Il s’est attardé, également, sur l’élaboration d’une série de conventions de partenariat au niveau de la région, sur les préparatifs pour la mise en place des instances consultatives et l’activation des mécanismes participatifs ainsi que sur l’élaboration du Schéma régional et du programme d’urgence de formation continue des élus de la région.

L’exécution du budget 2021
Cette session a été marquée, par ailleurs, par la présentation de l’état d’exécution du budget 2021, préparé par le président du conseil en collaboration avec le trésorier régional, lequel budget a été clôturé le 22 février dernier. El Ansari a précisé que durant l’exercice écoulé, le Conseil régional a enregistré un excédent net de plus de 169 MDH, ce qui représente une augmentation de 26% par rapport au budget prévu. Cet excédent sera programmé par les membres du Conseil au cours des prochaines semaines pour financer plusieurs projets.

177 projets supervisés par l’AREP
Entre 2017 et 2021, l’Agence régionale d’exécution des projets de Fès-Meknès (AREP-FM) a supervisé, de manière directe, un total de 177 projets d’un investissement global de 1,46 MMDH. La plupart de ces projets s’inscrivent dans le cadre du Programme de réduction des disparités territoriales et sociales en milieu rural et du Programme de développement régional (PDR). S’agissant de la lutte contre les disparités en milieu rural, l’AREP a procédé, pour la période 2020-2021, à l’achèvement de 16 projets et au lancement des travaux de réalisation de 57 autres, pour un montant de 573 MDH. Ces opérations viennent s’ajouter aux 135 projets (plus de 31 MDH) qui ont été supervisés entre 2017 et 2019. Lesquels ont porté essentiellement sur la réalisation de routes et de pistes, l’approvisionnement en eau, le raccordement au réseau électrique et certaines autres infrastructures publiques. Dans le même cadre, une quarantaine de projets devraient être transférés à l’AREP en 2022. Ces derniers, qui mobiliseront plus de 21 MDH, concernent les routes et pistes, l’électricité et l’éducation. En ce qui concerne les projets inscrits dans le cadre du PDR, l’AREF a été chargée de l’exécution de 89 chantiers pour 697 MDH. Notons que les appels d’offres pour la réalisation des études techniques et architecturaux les concernant ont déjà été lancés dans la perspective de l’établissement des cahiers de charge correspondants.

Mehdi Idrissi / Les Inspirations ÉCO


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page