Maroc

Fès-Meknès: L’Agrinova entame sa deuxième phase de développement

L’Agripole Innovation Meknès «Agrinova» lance un projet pour le pilotage du «Centre d’innovation en agro-alimentaire».

Doté d’une enveloppe de 6 MDH, ce projet, programmé sur cinq ans (2021-2026), prévoit la création d’un hall technologique, de laboratoires et d’une infrastructure dédiée à l’accompagnement des agro-industriels ainsi qu’à l’incubation de startups.

L’Agripole innovation Meknès entame la deuxième phase de son développement et devient partenaire du ministère de l’Agriculture dans le projet de pilotage du «Centre d’innovation en agro-alimentaire».

Doté d’une enveloppe de 6 MDH, dont un autofinancement de 1 MDH, ce projet, programmé sur cinq ans (2021-2026), sera mis en œuvre en partenariat entre l’Agrinova et le ministère de l’Agriculture. Il prévoit la création d’un hall technologique, de laboratoires et d’une infrastructure dédiée à l’accompagnement des agro-industriels, principalement l’incubation des startups.

Grâce aux efforts déployés pas ses membres, l’Agrinova est devenu une association très crédible auprès des partenaires institutionnels.

«Aujourd’hui, nous avons un programme initié par la région de l’Occitanie et celle de Fès-Meknès, qui vise à informer et sensibiliser les agro-industriels, à assurer une structure de veille technologique à leur profit et à renforcer la capacité de la cellule qui anime l’incubateur», nous explique Kamal Hidane, directeur régional de l’agriculture Fès-Meknès et membre du bureau de l’association AGRINOVA.

Dans le cadre de ce programme, deux projets de partenariat, d’une valeur de près de 80.000 euros chacun, ont été conclus par l’Agrinova, la région de l’Occitanie et le Conseil régional Fès-Meknès.

L’Agrinova gère, également, plusieurs projets au profit des agriculteurs, financés par la région, dans le cadre d’une enveloppe globale de 7 MDH.

«Créé en 2016, le pôle Agrinova a atteint aujourd’hui l’âge de maturité en devenant une plateforme régionale dédiée à la diffusion de l’information et du progrès, ainsi qu’à l’accompagnement des agro-industriels dans leurs projets de développement.

Il accompagne également les jeunes startups pour faire émerger leurs projets relevant de l’agro-industrie, principalement, et de l’agriculture de manière générale, y compris l’agriculture dite de précision», précise Hidane.

Notons que l’Agrinova est une association qui a été créée par trois grands collèges, le collège des agro-industriels de la région, celui des interprofessions (l’interprolive, la FEDAM, la volaille, l’apiculture) et celui des structures dédiées à la recherche/formations piloté par l’INRA, en sa qualité de chef de file.

Actuellement, le pôle de compétitivité de Meknès Agrinova, constitue l’interface entre les établissements de recherche scientifique et les professionnels du secteur agro et bio-industriel de la Région Fès-Meknès. Il regroupe la majorité des entreprises agricoles et agro-industrielles régionales, les organisations interprofessionnelles de différentes filières ainsi que les institutions de recherche, de formation et le département de l’Agriculture.

Pour répondre aux besoins spécifiques de la région, l’Agrinova a mis en place des clubs d’innovation autour d’agro-chaînes spécifiques, dont les principaux objectifs ont trait au rassemblement des responsables recherche-développement (R&D), des instituts de recherche et des entreprises agricoles et agro-alimentaires autour d’actions collaboratives de R&D ainsi que l’organisation de rencontres d’échanges et de formation autour des problématiques liées à l’innovation.

Premier pôle de compétitivité à caractère agricole
Compte tenu du potentiel de croissance du secteur agro-industriel de la Région Fès-Meknès, le ministère de l’Agriculture et de la pêche maritime, de développement rural et des eaux et forêts (MAPMEFDR) a envisagé de mettre en place un pôle de compétitivité régional à vocation agro-alimentaire.

Cette démarche vise à développer ce secteur et à positionner la région en tant que pôle d’excellence national et international.

Pour ce faire, Il s’agit de s’appuyer sur le potentiel de cette région en termes d’infrastructure et de savoir-faire, notamment dans les domaines de recherche-formation et innovation, permettant de créer plus de valeur ajoutée. Le pôle de compétitivité de Meknès est le premier pôle à caractère agricole ayant vu le jour sur le territoire national.

Il est érigé en association, dénommée Agripole Innovation Meknès «Agrinova», dans le cadre d’un partenariat public-privé regroupant les entreprises agro-industrielles, les organisations interprofessionnelles de différentes filières, les institutions de recherche-formation et les pouvoirs publics, en vue de développer des projets collaboratifs de R&D innovants.

Mehdi Idrissi / Les Inspirations ÉCO

Baisse des prix du carburant : 1 milliard de DH de perte pour les distributeurs



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page