Maroc

Fès-Meknès : la Roumanie prospecte la région

La région de Fès-Meknès vient d’accueillir une délégation de l’ambassade de Roumanie à Rabat pour discuter des opportunités d’investissement dans la région et des axes de coopération économique entre les deux pays. L’ambassade de Roumanie à Rabat compte constituer des clubs d’hommes d’affaires roumains, par secteurs d’activité, puis les mettre en réseau avec leurs homologues de la région de Fès-Meknès.

La région de Fès-Meknès se prépare aux scénarios post-Covid 19 et veut créer des partenariats avec des nouveaux pays pour renforcer sa dynamique économique. Dernièrement, une délégation de la Roumanie a rencontré les acteurs institutionnels de la région pour discuter des opportunités d’investissement et des axes de coopération économique entre les deux pays. À cette occasion, les responsables du CRI ont fait part des initiatives lancées par la région pour accompagner les entreprises dans différents secteurs. La rencontre a été également une occasion de présenter l’offre en foncier industriel, en particulier le PIAC, «Parc industriel Ain Cheggag» qui sera dédié aux activités du cuir, la ZAI d’Ain Cheggag qui sera étalée sur 400 hectares, ainsi que le port sec de Bensouda.


«Grâce à sa situation géographique, son ouverture, sa culture et son climat des affaires favorable, le Maroc offre un atout idéal aux investissements étrangers, outre la fiscalité avantageuse propice à l’investissement», précise Yassine Tazi, directeur du CRI Fès-Meknès.

Il s’agit ainsi d’une occasion pour les entreprises roumaines de constater les opportunités qu’offre la région et les atouts de stabilité politique et de développement économique que connaît le Maroc.  Les membres de la délégation ont fait part du grand intérêt qu’ils portent à la région et de leur souhait de contribuer à la dynamique économique locale, en saisissant les différentes opportunités d’investissements. A cet égard, l’ambassade de Roumanie compte constituer des clubs d’hommes d’affaires roumains, par secteurs d’activité, puis les mettre en réseau avec leurs homologues de la région de Fès-Meknès. Cette approche vise à nouer des accords bilatéraux permettant aux acteurs de saisir les opportunités d’investissement dans les deux pays.

«Cette visite a pour objectif notamment de s’informer des efforts de développement consentis par le Maroc aux niveaux national et régional, en particulier dans les provinces de la région de Fès-Meknès, et pour constater, in situ, les efforts déployés à travers un certain nombre de projets d’infrastructures réalisés dans différents secteurs, en particulier, l’agroalimentaire, l’industrie, l’offshore, la logistique, l’artisanat et le tourisme», explique Maria Ciobanu, ambassadrice de Roumanie à Rabat.

Accompagnée de Mohammed Laraqui, consul honoraire de Roumanie à Fès, Maria Ciobanu s’est également entretenue avec le président de l’Université Sidi Mohamed Ben Abdellah de Fès, Redouane Mrabet. L’entretien a porté, essentiellement, sur les relations entre les deux pays dans le domaine de l’enseignement supérieur et la recherche scientifique, la manière de renforcer les relations entre l’université et ses homologues roumaines, notamment pour monter des projets de doubles diplômes, et la mobilité des étudiants.

Mehdi Idrissi / Les Inspirations ÉCO

Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page