Maroc

Fès-Meknès/Covid-19 : suspension des cours dans plusieurs établissements

Plusieurs établissements d’enseignement supérieur ont suspendu leurs cours à Fès, suite à la survenance de plusieurs cas de Covid-19. Depuis le début de la semaine, la région enregistre un nombre record de contaminations avec une moyenne quotidienne de 800 cas.

La propagation rapide de Covid-19 inquiète les autorités locales de la Région de Fès-Meknès. En effet, depuis le début de cette semaine, la région enregistre un nombre croissant de contaminations avec une moyenne de 800 par jour. Ainsi, plusieurs cas de contaminations ont été enregistrés parmi les étudiants de plusieurs écoles de l’Université Sidi Mohamed Ben Abdallah (USMBA) de Fès. Suite à quoi, l’École nationale des sciences appliquées (ENSA) et l’École Supérieure de Technologie (EST) ont annoncé la suspension des cours pour une dizaine de jours.


Cette décision, prise par le comité sanitaire composé de représentants des autorités locales, du ministère de la Santé, de la présidence de l’Université Sidi Mohamed Ben Abdallah et de la direction des écoles concernées, vise à ralentir la propagation du virus au sein de l’université. Dans ce cadre, le conseil de l’ENSA de Fès a tenu une session extraordinaire pour discuter de la situation sanitaire et de la programmation des examens de la session d’automne 2021-2022. Il a été décidé, à cet égard, que les examens de la session normale pour les étudiants des classes préparatoires du cycle ingénieur (2AP), de la troisième année du cycle ingénieur (S5) et de la deuxième année master seront organisés du 2 au 5 février 2022. D’autres examens ont été programmés pour la période du 7 au 21 février. Quant à la reprise des cours, elle est prévue pour le 28 février 2022. Concernant l’EST de Fès, les responsables de l’école ont décidé d’opter pour l’enseignement à distance pour le reste du présent semestre. Ainsi, les examens des filières AGB2, EII2, GTE2 et RT2 se feront en distanciel. À Meknès, le lycée français Paul Valéry a fermé ses portes pour une semaine et basculé vers l’enseignement à distance.

Dans un message envoyé aux parents d’élèves, les responsables du lycée expliquent que «compte tenu de l’augmentation du nombre de cas positifs au Covid-19, tout l’établissement passe à un enseignement à distance pour sept jours, soit jusqu’au lundi 24 janvier inclus». Durant cette période de fermeture, la direction mettra en œuvre un dispositif de continuité pédagogique préparé en amont de cette fermeture. Ce dispositif prévoit des séances synchrones sur au moins la moitié de l’horaire de la discipline par semaine, avec un minimum hebdomadaire d’une heure. Pour rappel, entre le 10 et le 15 janvier 2022, 130 écoles ont été fermées, dont 24 relevant de missions étrangères, après la détection de 4.870 cas positifs au Covid-19, a fait savoir le ministère de l’Éducation nationale, dans son bilan hebdomadaire relatif à la situation épidémiologique dans les écoles publiques et privées. Selon les consignes du ministère, si trois cas positifs au Covid-19 sont enregistrés au sein d’une même classe, celle-ci doit être fermée et les cours suspendus pour une période de 7 jours. Si plus de 10 cas sont signalés dans des classes différentes, l’école doit être fermée pendant une semaine et les cours doivent avoir lieu en distanciel.

Mehdi Idrissi / Les Inspirations ÉCO


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page