Maroc

Fès-Meknès/Coopération décentralisée : renforcement du partenariat économique avec la Côte d’Ivoire

La Région Fès-Meknès renforce sa coopération Sud-Sud par la signature d’une nouvelle convention de partenariat avec la Région du Tonkpi en Côte d’Ivoire. En ligne de mire, le potentiel minier et agricole de son partenaire ivoirien. 

Dans le cadre de la promotion des projets du Fonds africain d’appui à la coopération décentralisée internationale des collectivités territoriales, le Conseil de la Région Fès-Meknès, réuni lundi en session ordinaire à Fès, a approuvé une convention de coopération décentralisée avec la Région du Tonkpi, en Côte d’Ivoire.

«Ce partenariat vise à développer les relations entre nos deux Régions dans plusieurs domaines essentiels, tels que l’agriculture, la formation professionnelle, la culture, l’environnement et le développement durable», précise Abdelouahed El Ansari, président de la Région Fès-Meknès.

Via cette convention, le Conseil ambitionne de renforcer ses échanges pour bénéficier du potentiel minier et agricole de son partenaire ivoirien. Ce dernier se distingue, notamment, par ses réserves d’or (Zouan-Hounien), de fer et de nickel (Sipilou et Biankouma). Cette Région dispose également de ressources agricoles importantes dont le cacao, l’hévéa, le palmier à huile et le café, en plus des cultures vivrières comme le riz, le manioc et le maïs.

Partenariats dans le domaine social
Lors de cette rencontre, le Conseil de la Région a approuvé une série de conventions de partenariat dans le domaine social. Il s’agit, notamment, de l’accord-cadre relatif aux mesures prises par les pouvoirs publics pour soutenir les personnes affectées par les incendies de juillet dernier, suite aux feux de forêt survenus dans les Régions de Tanger-Tétouan-Al Hoceima et Fès-Meknès.

Dans ce cadre, il a été procédé à la validation de deux conventions spécifiques pour la mise à niveau des centres touchés par les incendies à Taza (2 MDH) et la réhabilitation de 11 habitations endommagées (550.000DH).

Le Conseil a également examiné et approuvé un projet de convention de partenariat afin d’équiper le centre mobile d’intervention d’urgence de Fès (Samu Social), dans le cadre du programme d’accompagnement des personnes en situation de vulnérabilité de l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH). Cette convention, qui nécessite 3,3 MDH, vise à améliorer les conditions d’accueil et d’encadrement du centre, dans le cadre de l’aide aux personnes sans abri.

Pour une Région plus attractive
Le Conseil a examiné et approuvé, par ailleurs, l’amendement d’un ensemble d’accords, tels que la convention de partenariat entre la Région Fès-Meknès et la compagnie Air Arabia (3,6 MDH), relative à la commercialisation de la ligne aérienne Fès-Agadir. Il en va de même pour la convention de partenariat ayant trait au schéma directeur régional de gestion des déchets industriels, médicaux et pharmaceutiques banals, des déchets finaux, des déchets agricoles et passifs de l’ex-Région Fès-Boulemane.

Les membres du Conseil ont également approuvé une convention de partenariat et de coopération relative au renforcement des capacités institutionnelles des associations de la Région, ainsi que la convention avec les collectivités territoriales, relative au financement de projets d’infrastructures et de développement. Cette dernière permettra de déterminer le cadre général du partenariat entre le Conseil régional et ceux des autres collectivités territoriales concernées, ainsi que les engagements et les obligations des partenaires.

Le Conseil a également examiné le rapport de la mission d’audit des opérations financières et comptables de la Région pour les années 2020 et 2021, effectuée par une commission mixte de l’Inspection générale de l’administration territoriale et de l’Inspection générale des Finances.

Mehdi Idrissi / Les Inspirations ÉCO

Immobilier : pourquoi les prix sont en hausse continue ?



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page