Maroc

Fès : le projet du parc d’exposition international sur de bons rails

Le Conseil communal de Fès vient de débloquer près de 14 MDH pour le financement du projet du parc d’exposition international de la ville de Fès. Avec la participation de la commune, le budget général alloué au projet passera de 50,69 MDH à 64,6 MDH.

Depuis la validation en 2013 d’une convention de partenariat pour la réalisation du projet du parc d’exposition international entre la Chambre de commerce, d’industrie et de services (CCIS) Fès-Meknès, le Conseil de la région et le Conseil communal de Fès, ce dernier décide finalement, à la dernière année de son mandat, de débloquer sa participation à ce projet.


En effet, le conseil a approuvé dernièrement une annexe modifiant la convention de partenariat de ce projet. D’une enveloppe de près de 14 MDH, la commune s’engage d’assurer une contribution annuelle de 4,6MDH entre 2021 et 2023. En contrepartie, la CCIS Fès-Meknès s’engage à rendre à la commune 14MDH sur trois ans et ce à partir de la deuxième année après la finalisation du projet parc d’exposition. Nécessitant une enveloppe de 64,6 MDH, le projet sera financé à hauteur de 17 MDH par le ministère de l’Industrie (mobilisés), la CCIS avec 5,8 MDH (mobilisés), le Conseil de la région Fès-Meknès avec 13,9 MDH (mobilisés) et la commune pour 14MDH (en cours de mobilisation).

Concernant la ventilation du coût de réalisation du projet, 14 MDH sont dédiés à la construction du grand hall des expositions, 10,5 MDH au hall des expositions permanentes et à la salle des conférences, 10 MDH à la viabilisation et l’aménagement des parkings et voiries et réseaux divers (VRD), 10,5 MDH au centre d’affaires (incubateur, co-working et administration du parc) et près de 5,7 MDH aux honoraires des architectes, laboratoire et bureau de contrôle. Situé route de Sefrou, le parc des expositions international de Fès devrait s’étendre sur un terrain de 4 ha acquis par la Chambre. Ce projet sera constitué d’un hall d’exposition de 8.000 m² couverts, à réaliser en deux modules de 4.000 m² chacun, outre un hall des expositions permanentes de 900 m², une salle de conférences de 340 places à l’étage et des bureaux administratifs, sans oublier les deux parkings qui seront dotés d’une capacité d’accueil se situant entre 400 et 450 véhicules. Doté d’une enveloppe initiale de 46,9 MDH, le budget de ce projet a été revu à la hausse. En effet, dans sa version initiale, le projet avait prévu la mise en place d’un magasin et aire de dédouanement (MEAD), d’une administration et trois espaces d’exposition. Suite au désintérêt des opérateurs logistiques de la place après le lancement d’un premier appel à manifestation d’intérêt pour le MEAD, cet espace vient de changer de vocation pour accueillir une aire d’exposition et une salle de conférences.

Mehdi Idrissi / Les Inspirations Éco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page