Maroc

Exclusif. Le démenti de Ibrahimi

Said Ibrahimi, Directeur générale de Casablanca Finance City Autority (CFCA). (DR)

Prenant part à la visite royale en Chine, Said Ibrahimi, Directeur général de Casablanca Finance City Autority (CFCA), aurait été interpellé par la police chinoise à l’aéroport international de Pékin pour absence de visa sur son « passeport français ». L’information, qui a fait le tour de la toile, a choqué la communauté des réseaux sociaux, qui s’est fendue d’un déluge de réactions.

Afin de vérifier la véracité des faits, Les Inspirations ÉCO a contacté Ibrahimi. « Je suis arrivé en Chine sans visa, il y a une procédure sur place quand on est en transit et j’ai pu obtenir le visa sur mon passeport marocain grâce à l’aide de notre ambassade à Pékin. C’est une procédure prévue par les autorités chinoises, sur les centaines de milliers de voyageurs qui s’y rendent chaque jour. Contrairement à ce qui a été dit, je n’ai pas présenté d’autre passeport, ni été arrêté du tout ! »


Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page