Maroc

Exclusif. Comptes bancaires à l’étranger: vous ne pourrez plus échapper au fisc

Le Maroc a obtenu un sursis de trois ans pour mettre en œuvre l’accord sur l’échange automatique des données bancaires à des fins fiscales, un instrument de lutte contre la fraude et l’évasion fiscale internationale. Initialement, Rabat s’était engagé pour septembre 2022, mais l’activation de ce mécanisme ne sera effective qu’en septembre 2025. Concrètement, cela implique la levée du secret bancaire sur les comptes que détiennent les «Marocains du Monde», et qui ne sont pas toujours déclarés dans leur pays...
LesEco.ma

Besoin de lire cet article réservé aux abonnés ?

Visionnez une courte vidéo publicitaire ou abonnez-vous !

OU

Déjà abonné ? Connectez vous

Bouton retour en haut de la page