Maroc

Demandes de divorce : les cas explosent à Casablanca

Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Les statistiques du tribunal social de première instance de Casablanca ont révélé que les cas de divorce par consentement mutuel ou pour raison de discorde ont représenté, en 2020, plus de 97% du total des demandes enregistrées par ladite juridiction concernant la dissolution du contrat de mariage, dont le nombre s’est élevé à 15.956 actes.

Le taux élevé du traitement des dossiers de divorce par consentement s’explique notamment par la rapidité et la simplification des procédures, à la faveur de la mesure exigeant des époux de fournir un contrat légalisé par les autorités compétentes attestant leur accord préalable sur toutes les formalités et obligations, comme l’indemnisation, la pension alimentaire, la garde et le logement, surtout en cas d’enfants à charge.


Une analyse comparative des bilans des deux années écoulées fait ressortir que le nombre de ces deux types de dissolution du contrat de mariage a connu une baisse notable en 2020 par rapport à 2019, durant laquelle les cas de divorce à l’amiable ont totalisé 6.081 affaires, tandis que les séparations pour cause de divorce ont été de l’ordre de 12.924.

Les Inspirations Éco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page