Maroc

Contrats-programmes signés à Rabat: restauration, presse, culture, salles de sport et crèches

Cinq contrats-programmes relatifs à la relance du secteur de la restauration, la presse, les industries culturelles et créatives, les salles de sport privées et les crèches, ont été signés, mercredi à Rabat, en marge de la 11ème réunion du Comité de Veille Economique (CVE).

Ces contrats programmes comportent des mesures de soutien à caractère social et économique visant la préservation de l’emploi et l’appui en faveur de l’activité entrepreneuriale dans ces secteurs.


Par ailleurs, un contrat programme a été signé pour soutenir les restaurateurs, affiliés à la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS), qui sont affectés par les décisions prises pour contenir la propagation de la pandémie. Son entrée en vigueur prend effet à partir du 1er janvier 2021.

Dans une déclaration à la presse à l’issue de la réunion du CVE, le président de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), Chakib Alj, a salué la prise en compte par le CVE de toutes les demandes formulées par la CGEM, depuis septembre, relatives aux secteurs qui n’avaient pas encore bénéficié des mesures de soutien.

Les contrats-programmes qui concernent les restaurateurs, la presse, les industries culturelles et créatives, les salles de sport privées et les crèches, visent la préservation des emplois et de la trésorerie des entreprises opérant dans ces secteurs qui continuent à subir de plein fouet les effets de la crise du Covid-19, a-t-il précisé.

Pour sa part, le ministre de la Culture, de la jeunesse et des sports, Othman El Ferdaous, a indiqué que les secteurs concernés par ces contrats-programmes continuent de souffrir depuis le début de la pandémie, notamment les industries culturelles et créatives, puisque les théâtres et salles de cinéma n’ont toujours pas ouvert leurs portes.

Ces contrats-programmes visent à mettre en place un certain nombre de mesures de résilience qui permettront non seulement de soulager la trésorerie des entreprises, mais également de soutenir les salariés qui vont bénéficier d’une indemnité d’arrêt de travail temporaire, a-t-il relevé.

Revenant sur la réunion du Comité, le ministre a fait savoir qu’elle a été également l’occasion d’annoncer un certain nombre de projets inscrits dans le cadre du plan d’action du ministère de la Culture, de la jeunesse et des sports pour l’année 2021, notamment ceux en rapport avec le volet de la digitalisation et des réformes qui en découlent.

OZ

MM

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page