Maroc

Contrat programme «Etat-Région» : Guelmim-Oued Noun s’active

Le Conseil Régional a passé en revue l’ordre du jour constitué de 25 points. Parmi eux, 22 conventions de partenariat ont été étudiées et approuvées par les membres du Conseil Régional de Guelmim-Oued Noun. Ils s’inscrivent dans le cadre de la mise en œuvre du Contrat programme  «Etat-Région» pour la période 2021-2023.

Conformément aux dispositions de la loi n°111-14, le Conseil Régional de Guelmim-Oued Noun a tenu sa session ordinaire, lundi 7 mars 2022, sous la présidence de Mbarka Bouaida, présidente du Conseil. Lors de cette session, le Conseil régional a passé en revue l’ordre du jour constitué de 25 points. Parmi eux, 22 conventions de partenariat ont été étudiées et approuvées par les membres du Conseil régional de Guelmim-Oued Noun. La majorité s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du Contrat programme «Etat-Région» pour la période 2021-2023.

Dans le détail, les points ont porté sur la convention de partenariat afférent au financement du projet de réhabilitation de la médina de Guelmim, à hauteur de 120 MDH, dont 30 MDH ont été assurés par la Région dans le cadre du contrat programme qui la lie à l’État. Il s’agit aussi de la convention pour la mise à niveau des villes des quatre provinces de la région, notamment Guelmim, Sidi Ifni, Tan-Tan et Assa-Zag, pour une enveloppe globale de l’ordre de 300 MDH dont une contribution de 200 MDH par le Conseil régional de Guelmim-Oued Noun portant sur les travaux de voirie, l’éclairage public, l’aménagement ainsi que la mise à niveau urbaine.

La santé, la priorité des priorités
Au cours de cette session, les membres du Conseil régional ont également validé la convention spécifique portant sur le renforcement et l’encadrement au sein des centres de santé et hôpitaux provinciaux dans le cadre du contrat programme entre l’État et la Région. Pour un investissement de 16 MDH, la région de Guelmim-Oued Noun contribue à hauteur de 8 MDH pour la stabilisation du corps médical et paramédical dans la région à la base d’une contractualisation visant l’amélioration de l’offre de santé dans la région.

Quid des infrastructures et équipements ?

Faisant partie du même volet, le Conseil régional a également approuvé un accord visant la mise en œuvre du projet de réhabilitation des centres de santé et des hôpitaux dans les provinces de la région. Le montant global mobilisé est de l’ordre de 90 MDH dont une contribution de 18 MDH de la part du Conseil de la région, ainsi qu’une convention pour la réalisation du projet de construction et d’équipement de l’hôpital de proximité de Lakhsass pour une enveloppe de 90 MDH dont une contribution de 25 MDH de la région.

Dans le cadre de la mise en œuvre des projets d’infrastructures portuaires, le Conseil régional de Guelmim-Oued Noun a validé une convention de partenariat dans le cadre de la mise en application du contrat programme liant l’Etat à la Région concernant l’équipement en matière d’infrastructures portuaires.

Dans ce sens, l’accord conclu avec l’ANP porte sur le développement des ports de Tan-Tan et de Sidi-Ifni, respectivement à hauteur de 108 et 80 MDH à travers leur mise à niveau au cours de la période 2022-2024, en respectant les délais d’exécution de 36 et 24 mois.

De surcroît, les membres du Conseil ont également validé la convention portant sur la réalisation du projet de construction et d’équipement de l’Institut des Mines dans la commune d’Assa à Assa-Zag pour une enveloppe de 70 MDH dont une contribution de 25 MDH de la région.

Ce projet s’inscrit aussi dans le cadre du contrat programme liant l’Etat et la région. D’autre part, le Conseil a validé aussi l’accord multipartite afférent à l’aménagement des zones oasiennes et la lutte contre les incendies pour une enveloppe de près de 66,4 MDH dont une contribution de 30 MDH du Conseil de la région.

L’université Mohammed VI pour la santé se concrétise


En ce qui ce qui concerne les infrastructures hydrauliques, la région a approuvé la convention liée à la réalisation du projet de construction du barrage de Bouljir à Assa-Zag et la réhabilitation du barrage de Sidi Lmahjoub relevant de la province de Guelmim, pour une enveloppe de 210 MDH, dont une contribution de 105 MDH du Conseil régional de Guelmim-Oued Noun.

S’agissant de l’enseignement, les membres du Conseil régional ont validé la convention de réalisation de l’Université Mohammed VI pour la santé à Guelmim. L’objectif est de procéder à la réalisation et l’équipement de cet établissement, outre le centre d’hospitalisation à distance et la réalisation des projets de recherche et de stages dans les domaines communs des sciences de santé et d’équipement sanitaires.

Le social en ligne mire

Lors de cette session ordinaire, le Conseil régional a aussi approuvé une convention sur le renoncement des prestations offertes aux prisonniers de la région, ainsi que cinq conventions en faveur de personnes atteintes de maladies rénales dans la région en partenariat avec des associations locales à caractère social pour une enveloppe de 3,216 MDH. Les autres projets ont porté sur la réalisation de projets d’infrastructures routières, notamment la route non classée entre Tarkmayt et Taghjijt dans le cadre du programme de réduction des disparités sociales et territoriales dans le milieu rural.

Il s’agit aussi de la convention portant sur l’atténuation des effets des catastrophes naturelles dans la région en partenariat avec l’ANDZOA et le ministère de l’Agriculture, de la pêche maritime, du développement rural, des eaux et des forêts, et sur l’alimentation, en plus de la convention relative au renforcement des capacités des femmes artisanes, et à l’appui aux coopératives féminines, ainsi que l’intégration des personnes à mobilité réduite et les femmes dans des situations difficiles.

En ce qui concerne le volet artisanal, la région a validé une convention avec le ministère du Tourisme, de l’artisanat, de l’économie sociale et solidaire en plus de l’Office du développement de la coopération (ODCO) pour le financement des prix nationaux «Lala Al Moutawina» et «Génération solidaire». Une dernière convention a porté sur la qualité de l’air en partenariat avec le ministère de la Transition énergétique et du développement durable.

Yassine Saber / Les Inspirations ÉCO

Change : l’économie marocaine lourdement impactée par la hausse du dollar



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page