Maroc

Conso. Les banques risquent de resserrer le robinet

Le ratio «dette des ménages/PIB» est ressorti à 30% en 2021 et le taux d’endettement moyen s’est établi à 31% selon l’étude annuelle de Bank Al-Maghrib. Selon les profils, il existe de la marge en matière d’endettement. Ce qui pourrait être une bonne nouvelle pour la croissance si les ménages activaient un peu plus ce levier. Mais si les taux d’intérêt demeurent à des niveaux relativement attractifs, cela n’est pas suffisant pour les inciter à pousser la porte des banques....
LesEco.ma

Besoin de lire cet article réservé aux abonnés ?

Visionnez une courte vidéo publicitaire ou abonnez-vous !

OU

Déjà abonné ? Connectez vous

Bouton retour en haut de la page