Maroc

Conseil fiscal : séisme chez les professionnels

La transaction que vient de conclure JP Morgan, après avoir accepté de verser 25 millions d’euros (262 millions de DH) en échange de l’abandon des poursuites engagées par les autorités judiciaires françaises pour «complicité de fraude fiscale pour fourniture de moyens» aux cadres dirigeants d’un holding financier, a eu l’effet d’un tremblement de terre dans les milieux des grands cabinets et des conseils fiscaux en Europe. C’est la traduction de la doctrine OCDE qui incite les États à engager la...
LesEco.ma

Besoin de lire cet article réservé aux abonnés ?

Visionnez une courte vidéo publicitaire ou abonnez-vous !

OU

Déjà abonné ? Connectez vous

Bouton retour en haut de la page