Maroc

CNSS. Indemnité pour perte d’emploi : les coulisses d’une réforme

Le gouvernement vient de trancher sur les scenarii de réforme de l’indemnité pour perte d’emploi en choisissant le premier scénario proposé par la CNSS. Un texte de réforme devra bientôt être transféré au Parlement. L’équilibre financier du système est en tête des priorités. L’État devra débloquer annuellement un montant de 54 MDH. Quant aux cotisations, elles devront augmenter de 0,04%.

Enfin, le gouvernement compte bientôt mettre sur les rails la réforme de l’indemnité pour perte d’emploi, qui tarde à voir le bout du tunnel depuis des années. Un texte est en cours d’élaboration pour qu’il soit transféré au Parlement au cours de ce mandat gouvernemental. La réforme, rappelons-le, s’imposait dès la première année d’application de cette indemnité, très attendue par les salariés. Il a, en effet, été constaté que les critères étaient très draconiens par rapport aux besoins et aux objectifs fixés. Ce qui n’a pas permis d’atteindre le nombre escompté de bénéficiaires bien que le financement soit disponible. Il faut dire que c’était voulu au départ pour assurer la viabilité du système. On ciblait quelque 30.000 personnes par an, mais on n’a jamais pu atteindre ce chiffre. Même en cette année 2020, marquée par les répercussions de la pandémie du coronavirus sur le marché de l’emploi, le nombre des bénéficiaires au cours des neuf premiers mois est d’uniquement 13.871. Le département de tutelle n’a pas manqué, à plusieurs reprises, de pointer les failles de ce système.


La réforme, promise dès 2017, accuse un retard abyssal…..LIRE LA SUITE SUR VOTRE JOURNAL LES INSPIRATIONS ECO. 

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page