Maroc

Centre d’appel: Un opérateur accusé de licenciements abusifs, il se défend

L’opérateur Sitel, œuvrant dans le domaine de l’expérience client, a publié un communiqué de presse suite à plusieurs sorties médiatiques «diffamatoires» formulées par une centrale syndicale à son encontre. Le groupe affirme ainsi que «les allégations concernant le licenciement de huit collaborateurs, en raison de la prétendue constitution d’un bureau syndical, sont totalement fallacieuses et infondées». Elles ont donné lieu à une réunion avec la Commission provinciale d’enquête et de conciliation, au sein de la wilaya de Rabat.

Cette réunion s’est tenue le 5 octobre 2021, en présence de la Direction de la société incriminée. Pour le groupe, il ne s’agissait, en aucun cas, d’un licenciement de huit personnes, mais de 3 seulement, et ce pour des raisons parfaitement légales. Les manquements relevés, liés à un non-respect des règles de discipline, sont à l’origine de la rupture de leur contrat de travail, conformément aux dispositions légales en vigueur.

Baisse des prix du carburant : 1 milliard de DH de perte pour les distributeurs



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page