Maroc

Ce qu’il faut retenir du discours du Roi Mohammed VI au parlement

Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Le Roi Mohammed VI a appelé à davantage de réalisme et à l’action avec responsabilité et patriotisme en matière de gestion de la crise pandémique et de poursuite de la relance économique, dans un contexte « positif » marqué par une embellie de l’économie nationale.

« En dépit des effets inédits générés par la crise et le repli de l’économie mondiale, l’économie nationale connait une embellie significative », d’où l’impératif dans ce « contexte positif » de « demeurer réalistes et poursuivre notre action avec responsabilité et patriotisme, loin de tout pessimisme et à l’écart d’une certaine rhétorique négativiste », a dit le Souverain dans un discours adressé au parlement à l’occasion de l’ouverture de la 1ère session de la 1ère année législative de la 11ème législature.


SM le Roi a mis l’accent, dans ce cadre, sur les prévisions prometteuses de l’économie nationale en 2021, dans le contexte de la crise sanitaire, citant notamment un taux de croissance économique supérieur à 5,5%, qui constitue une performance inégalée depuis des années et compte parmi les plus élevées à l’échelle régionale et continentale.

Le Souverain a également évoqué, dans ce cadre, les performances du secteur primaire qui devrait enregistrer un taux remarquable de plus de 17%, et la hausse notable des exportations de certains secteurs comme l’industrie automobile, le textile, les filières électronique et électrique.

« Malgré la crise et ses retombées, la confiance placée dans notre pays et dans le dynamisme de son économie se confirme et se consolide, comme l’attestent la hausse, jusqu’au mois d’août dernier, des investissements directs étrangers estimée à 16% , et l’augmentation des transferts des MRE qui a atteint environ 46% à la même période », a ajouté Sa Majesté le Roi.

Ces évolutions favorables ont permis au Maroc de disposer de réserves de change confortables représentant 7 mois d’importations, a encore dit SM le Roi, soulignant que malgré les difficultés et les fluctuations qui agitent les marchés mondiaux, le taux d’inflation a été maîtrisé à hauteur de 1%, un pourcentage situé en-deçà des taux élevés observés dans certaines économies de la région.

Tous ces indicateurs, a affirmé le Souverain, portent à l’optimisme et à l’espoir, renforçant la confiance des citoyens et des ménages et stimulant l’esprit d’initiative chez les opérateurs économiques et les investisseurs.

De son côté, a assuré le Souverain, l’Etat poursuivra cet effort national, notamment à travers l’investissement public, l’appui apporté aux entreprises et l’adoption de mesures incitatives en leur faveur.

Ainsi, le Maroc dispose d’acquis «solidement engrangés» dans le cadre de la gestion de la crise pandémique, notamment en termes de protection de la santé des citoyens et de soutien aux secteurs et aux catégories touchés, a affirmé SM le Roi.

En assurant la gratuité du vaccin, en dépit du coût qui se chiffre en milliards, l’Etat s’est acquitté de son devoir, veillant à ce que les besoins fondamentaux des citoyens soient satisfaits et que la période de crise soit la moins pénible possible pour eux, a dit le Souverain, précisant que l’Etat ne peut se substituer aux citoyens à qui il incombe de se protéger et de prémunir leurs familles.

«Il leur appartient (citoyens) ainsi de se faire vacciner, d’utiliser les moyens de prévention disponibles et de respecter les mesures édictées par les pouvoirs publics», a conclu le Souverain. (MAP).

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page