Maroc

Casablanca Baia déclare la guerre aux rongeurs et insectes

Les hirondelles annoncent le printemps, mais aussi la prolifération des insectes. Pour faire face aux nuisances que cela pourrait causer, les services compétents de la société de développement local (SDL) «Casablanca Baia» mettent en place un plan d’action intégré pour la lutte contre les rongeurs et les insectes, dans la ville de Casablanca, en ce début de printemps.

Tous les points noirs seront traités, conformément aux dispositions de la convention qui lie la commune de Casablanca et «Casablanca Baia», rassure la SDL. Concrètement, les gîtes urbains d’eaux stagnantes permanents et provisoires, tels que les bassins d’eaux pluviales, les jardins et places publiques, les marchés de gros et de proximité, seront traités, indique la société dans un communiqué. La même source ajoute qu’à travers la division qui s’occupe de la lutte contre les vecteurs de maladies et les animaux errants, tous les moyens nécessaires sont déployés pour mener à bien cette action préventive visant à limiter la multiplication des nuisibles, au niveau du territoire de toute la ville de Casablanca. La SDL dit continuer sa lutte contre la propagation du coronavirus au niveau des administrations publiques, des centres de vaccination, des centres de santé, des points d’approvisionnement et au niveau des différentes structures publiques et administratives qui accueillent les citoyens et les visiteurs.


Pour ce qui est des moyens humains déployés, la société indique que 60 opérateurs sont chargés de la désinfection, la désinsectisation et la dératisation, et 30 autres de la fourrière animale. Des moyens logistiques et matériels de dernière génération sont mis à disposition pour mener ces activités, tels que des robots multifonction, des fourgons équipés de cages pour la capture des animaux errants, des véhicules pour l’évacuation des cadavres d’animaux échoués sur la voie publique, des véhicules pour la lutte contre les oiseaux nuisibles, des lance-filets, des lassos, des pulvérisateurs électriques, des nébuliseurs, des pulvérisateurs pneumatiques et des équipements spéciaux pour la capture des animaux dangereux.précise-t-on.

S.N / Les Inspirations Éco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page