Maroc

Automobile : 394 MDH pour la construction d’une usine de câblage

Les responsables de la région de l’Oriental viennent de donner le coup d’envoi, dans la zone d’accélération industrielle de la Technopole d’Oujda, des travaux de construction d’une unité industrielle de câblage automobile d’une enveloppe de 394 MDH, devant permettre la création, à terme, de 3.500 emplois directs et 700 emplois indirects.

La région de l’Oriental veut se lancer dans la fabrication des pièces automobile. C’est ce qui ressort de la cérémonie organisée, lundi dernier, pour le lancement des travaux de construction d’une unité industrielle de câblage automobile dans la zone d’accélération industrielle de la Technopole d’Oujda. Relevant de l’équipementier automobile multinational «Aptiv», cette usine s’étendra sur une superficie de 8 ha, pour un investissement global de 394 millions de dirhams (MDH), dont une contribution de 33 MDH du Conseil de la région de l’Oriental (CRO).


Initier dans le cadre d’un partenariat entre la Wilaya de l’Oriental, le CRO, le Centre régional d’investissement (CRI) de l’Oriental, la société MedZ et Aptiv (Ex. Delphi Automotive), l’usine entrera en service en juin 2022. Il s’agit, notamment, du premier grand investissement de ce genre mené par un groupe multinational au niveau de la région. à cette occasion, le président du CRO, Abdenbi Bioui, a indiqué que ce grand projet permettra de créer 3.500 emplois directs et 600 à 700 emplois indirects. «Il s’agit d’un événement marquant pour le paysage industriel et économique de la capitale de l’Oriental, et porteur de grandes opportunités pour l’ensemble de la région. Cette dernière connaîtra l’installation d’autres projets dans les semaines et les mois à venir, notant que plusieurs investisseurs effectuent des visites dans la région dans ce sens», précise Bioui. Cette future «méga-usine» témoigne de la forte confiance des opérateurs économiques dans le potentiel de la région de l’Oriental. Elle est de nature à impulser une nouvelle dynamique pour le développement du secteur industriel régional, et permettra de renforcer l’attractivité de la région à l’échelle nationale et internationale. Ce projet contribuera à améliorer l’attractivité de la région et ouvrira la voie à d’autres investissements, une dynamique qui bénéficiera certainement de l’entrée en service attendue du port Nador West Med, future locomotive de développement pour l’ensemble des provinces de la région.

Rappelons que le nouveau port, qui sera opérationnelle dans les prochaines années, va complètement changer la donne et ouvrira de nouvelles perspectives pour l’essor économique et industriel de la région, jusque-là considérée comme enclavée et peu compétitive. L’importance de cet investissement réside aussi dans le fait qu’il porte sur le secteur très compétitif et structurant de l’industrie automobile. Ce qui laisse présager d’un futur statut de pôle industriel automobile pour la ville millénaire et la région, qui viendra renforcer l’offre industrielle du Maroc dans ce secteur, déjà florissante dans les villes de Casablanca, Tanger et Kénitra. Avec ce projet, le groupe international Aptiv renforce sa présence dans le Royaume. «Cette nouvelle unité industrielle fera partie des plus grandes usines au Maroc et permettra de créer des emplois supplémentaires et d’encourager d’autres investisseurs à venir s’installer dans la région, qui bénéficiera de l’entrée en service du port Nador West Med et regorge de compétences et de ressources humaines qualifiées», précise le représentant d’Aptiv, Mohamed El Filali. à noter que la ville d’Oujda dispose d’un Centre de formation dans les métiers de l’automobile (CFMA), réalisé par la Fondation Mohammed V pour la Solidarité, en partenariat avec le CRO, avec une capacité d’accueil de 400 stagiaires chaque année.

Mehdi Idrissi / Les Inspirations ÉCO


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page