Maroc

Assainissement de Dakar: L’Onas s’inspire de l’expérience marocaine

Toute la baie de Hann sera assainie./DR

 

Après une visite de travail au Maroc, l’Office national de l’assainissement du Sénégal (Onas) a lancé une série de projets, à court terme, pour assainir la capitale, Dakar.


L’Office national de l’assainissement du Sénégal (ONAS) est déjà de plain-pied dans la duplication de l’expérience marocaine. Après une visite de travail à l’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE) du Maroc, l’ONAS est en train d’effectuer des études en matière de dépollution des grandes villes, dont certaines sont finalisées, pour assainir toute la baie de Hann et renouveler entièrement le réseau d’eaux usées des quartiers du centre-ville de Dakar.

Ces projets sont estimés à un peu plus de 250 milliards FCFA, dont 150 milliards FCFA affectés à la région de Dakar, selon le directeur général de l’ONAS. Pour Alioune Badara Diop, «le projet de dépollution de la baie de Hann, pour lequel nous avons terminé toutes les études et lancé les procédures, permettra d’assainir toute la baie, de Colobane à Mbao, et assurera un système d’assainissement et de drainage collectifs des eaux usées».

Dans le cadre de la mise en œuvre du Projet de dépollution du nord de la ville de Dakar (PDNVD) couvrant la période 2016-2019, Alioune Badara Diop annonce que «des études ont été lancées pour renouveler entièrement le réseau d’eaux usées des quartiers de Médina, Rebeuss, Guele-Tapée jusqu’à Ouagou Niayes».

«Les travaux, qui démarreront d’ici fin 2016 ou début 2017, consisteront à renouveler les réseaux, augmenter la dimension des conduites, mais aussi refaire entièrement la voirie».

L’ONAS est également à la recherche d’autres partenaires pour réaliser les travaux dans les autres communes de la région de Dakar.

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page