Maroc

Artisanat : une nouvelle année qui, à priori, augure bien

On dirait que l’année 2023 se place sous de meilleurs auspices pour le secteur de l’artisanat. Celui-ci connaît un nouveau record qui tient à la crise sanitaire et à l’inflation. A fin décembre 2022, le Maroc dépassera 1 milliard de DH d’exportations.

Malgré le choc de l’inflation, la fin de l’année est au beau fixe ! C’est un record pour les exportations des produits de l’artisanat marocain qui dépasseront 1 milliard de DH à fin décembre 2022, selon les dernières révélations de Mustapha Baitas, ministre délégué auprès du Chef du gouvernement chargé des Relations avec le Parlement. Ainsi, pour la première fois, les exportations des produits de l’artisanat marocain dépasseront 1 MMDH à fin décembre 2022, a rapporté Baitas lors d’un point de presse. Et d’ajouter que le meilleur chiffre atteint en matière d’exportations a été réalisé en 2019 avec 795 MDH.

A fin 2022, les exportations du secteur devraient réaliser un nouveau record de 1 milliard de dirhams de recettes, soit une croissance de 15% par rapport à l’année dernière. Cela s’explique, selon le ministre, par le volume de la demande de ces produits. A l’instar de l’artisanat, le tourisme également est un secteur qui confirme sa relance. «Après la réouverture des frontières, le tourisme a enregistré un fort retour par rapport à 2019. Les recettes touristiques ont doublé par rapport à la même année», a expliqué le responsable.

Prêts pour 2023 !
En 2023, le secteur de l’artisanat continuera sur sa lancée et s’efforcera de conquérir plus de marchés. En ce sens, un plan d’action a été adopté. La Maison de l’Artisan (MDA) a prévu de consolider ses activités sur les marchés matures, en particulier le marché américain, premier marché à l’export avec 38% des exportations, et de renforcer la prospection de nouveaux marchés relais de croissance, en Europe, au Moyen-Orient et en Afrique.

Il s’agira également d’élargir la mise en œuvre du programme des centres d’excellence, de procéder au déploiement de deux nouveaux programmes visant l’accompagnement des agrégateurs et de l’export, et de renforcer les partenariats avec les opérateurs économiques nationaux et internationaux, notamment les plateformes de E-commerce et les acteurs de distribution. Un nouveau programme annuel des salons professionnels sera également déployé en 2023. Celui-ci connaîtra la participation des artisans marocains, pour la première fois, aux prestigieux Salone Del Mobilé, en Italie, et le ICFF, aux États-Unis.

Lors du conseil d’administration de la MDA, tenu sous la présidence de la ministre du Tourisme, de l’artisanat et de l’économie sociale et solidaire, Fatim-Zahra Ammor, celle-ci n’a pas manqué de mettre en avant «la contribution active de la Maison de l’Artisan, auprès du ministère et des autres partenaires, dans le cadre du chantier stratégique de la généralisation de la couverture sociale, impulsé par le Roi Mohammed VI, qui a permis d’identifier près de 720.000 artisans dont plus de 500.000 ont été pré-inscrits à l’Assurance maladie obligatoire (AMO) et 340.000 inscrits au Registre national de l’artisanat (RNA)».

2022, année de reprise effective
Malgré quelques turbulences, comme partout ailleurs, le monde de l’artisanat a tout de même connu une reprise effective, «marquée par la mise en place de plusieurs programmes pour renforcer les capacités des artisans, améliorer leur compétitivité et développer l’activité à l’export, notamment le lancement des centres d’excellence pour les filières tapis et poterie-céramique, et la mise en place de partenariats pour la commercialisation des produits de l’artisanat marocain à l’international notamment avec les Galeries Lafayette, en France, et El Corte Ingles, au Portugal», selon Tarik Sadik, directeur général de MDA.

Il convient de rappeler que l’année qui s’est terminée a, par ailleurs, été marquée par l’organisation, sous le haut patronage royal, de la 7e édition de la Semaine nationale de l’Artisanat (SNA). Cette édition, volontairement ouverte sur les opérateurs internationaux, a connu la participation de 500 personnes venues de 15 pays. La SNA a ainsi permis de mettre en place une plateforme de partenariats et de business développement avec un large tissu d’opérateurs nationaux et internationaux.

Kenza Aziouzi / Les Inspirations ÉCO

Investissement : voici où placer son argent en 2023 au Maroc



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page