Maroc

Artisanat : la tutelle voit grand pour la Semaine nationale du secteur

Instaurer l’évènement comme rendez-vous institutionnel de référence et lui conférer une portée internationale, tels sont les deux objectifs qui poussent le ministère de tutelle et la Maison de l’artisan à mettre le turbo pour la 7e édition. Quelques détails…

Afin de donner toutes ses chances de réussite à la stratégie de promotion des produits nationaux de l’artisanat, le ministère du Tourisme, de l’artisanat et de l’économie sociale et solidaire, avec la Maison de l’artisan, se préparent à rééditer la Semaine nationale de l’artisanat. L’évènement, qui en sera ainsi à sa 7e édition, est programmé au cours du mois de décembre prochain. L’idée, apprend-on, est de renforcer la maturité de la rencontre en lui conférant une portée internationale et en l’instaurant comme rendez-vous institutionnel de référence du secteur. C’est pourquoi une série d’événements, à vocation à la fois nationale et internationale, seront tenus sous la Coupole cette semaine. Ainsi, au niveau national, déjà, plusieurs opérations de commercialisation des produits de l’artisanat sont programmées dans plusieurs villes.

Pour ce qui est de la portée internationale, les organisateurs planifient la tenue d’un Forum international de l’artisanat d’envergure, devant connaître la participation de plus de 500 personnes, dont certains en provenance de plusieurs pays et marchés cibles d’Amérique du Nord, d’Europe, d’Afrique, du Moyen-Orient et d’Asie.

Ce Forum devrait marquer l’ouverture de la Semaine nationale de l’artisanat, prévue le 5 décembre à Marrakech. Le thème choisi est celui de «L’artisanat, un savoir-faire ancestral unique au service d’un développement inclusif et durable».

C’est dire que cette édition qui mettra à l’honneur l’artisanat et ses métiers, en tant que levier d’inclusion sociale et de développement durable, devrait permettre de créer une plateforme d’échanges entre les opérateurs marocains de l’artisanat et leur écosystème international. Ce n’est pas tout, car en marge de l’évènement, les organisateurs envisagent de mettre en place une sorte de sourcing tour, dans le cadre duquel des opérateurs internationaux seront conviés à visiter des unités de production et des showrooms d’artisanat de Marrakech et ses environs. Le but en est de déclencher une dynamique commerciale et de créer des opportunités de business entre les opérateurs nationaux et étrangers. Citons aussi, entre autres actions prévues, la tenue d’un salon du Tapis, pensé dans une perspective d’encouragement du développement des exportations de cette filière.

Sami Nemli / Les Inspirations ÉCO

Maroc : polémique au sein des agences de voyage


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page